Fintech

Afrique : le boom de la FinTech

  • 23 Fev
    2018
  • 2 min

Le groupe bancaire panafricain Ecobank estime que le secteur des FinTech en Afrique atteindra trois milliards de dollars d'ici 2020.

L'Afrique est un continent particulièrement friand des technologies financières numériques, avec des systèmes financiers qui se digitalisent de plus en plus et un succès grandissant de la banque mobile. Ecobank estime notamment que plus de la moitié des 174 millions de comptes de paiement mobile enregistrés dans le monde sont localisés en Afrique subsaharienne. Au Kenya et au Rwanda, où les taux de pénétration du mobile sont les plus élevés, le volume des transactions bancaires numériques a largement augmenté – au Rwanda, une hausse de 26% a été enregistrée entre 2016 et 2017, et 11% sur le premier semestre de l'année 2017. Le secteur des FinTech en Afrique devrait ainsi passer de 200 millions à trois milliards de dollars d'ici deux ans. Grâce à une application disponible dans 33 pays africains, Ecobank, qui opère au total dans 36 pays, propose de nombreux services bancaires à moindre coût (consultation de solde et paiement notamment). Sa présence au Cameroun, en Guinée Conakry, en Gambie, au Togo et en Ouganda, où elle a obtenu de bons résultats et lancé de nouveaux produits et services, lui a également valu, fin 2017, d'être reconnue comme « Banque de     l'année » par The Banker. Preuve que le numérique, facteur d'inclusion sociale, a beaucoup à offrir aux populations débancarisées.

Rédigé par Marie-Eléonore Noiré