Fintech

Vers la fin du paiement en espèce ?

  • 25 Août
    2017
  • 2 min

47% des consommateurs américains préfèrent payer via des moyens digitaux plutôt qu’en monnaie sonnante et trébuchante, selon une récente étude.

Le paiement connait une révolution. Il est de plus en plus souvent sans contact, s’effectue par QR code, via portefeuille virtuel (surtout chez les jeunes) ou encore par messagerie instantanée. Désormais, près de la moitié des consommateurs américains (47%) préfèrent payer par moyens digitaux plutôt qu’en espèce. C’est la conclusion d’une étude publiée par US Bank le 16 août dernier. Si l’on en croit cette dernière, ils ne seraient que 45% parmi les sondés à pencher pour le paiement traditionnel en pièces et en billets. Et ce n’est pas une tendance exclusivement générationnelle. 49% des millennials préfèrent le paiement digital mais également 44% des membres de la génération X (entre 37 et 52 ans), et 32% des Baby-boomers (les 53-71 ans). 

Alors, pourquoi cet engouement ? L’essor des applications et plateformes de transfert d’argent entre particuliers, comme les Venmo, Square Cash et autres Facebook Messenger, y serait pour quelque chose. 73% des utilisateurs de ce type de plateformes précisent cependant être plus enclins à utiliser un service digital de paiement s’il est sécurisé et adossé à une banque. Pour 78% des personnes interrogées, le premier critère est que les fonds échangés soient disponibles immédiatement. Résultat, les consommateurs sont de moins en moins susceptibles d’avoir de l’argent sur eux. Près de la moitié des sondés disent en avoir moins de 50% du temps, 5% affirment ne jamais utiliser de monnaie fiduciaire. Les technologies de la finance auront-elles raison du paiement en espèce ?


Rédigé par Sophia Qadiri