Un partenariat avec Wells Fargo donne accès aux abonnés d’Amazon Prime Student à des prêts à taux réduit.

L’opération séduction d’Amazon pour fidéliser les étudiants

Amazon s’aventurerait-elle sur le marché des services financiers ? Le géant de Seattle vient en effet de conclure un partenariat avec Wells Fargo, en vertu duquel les abonnés au programme Amazon Prime Student, version d’Amazon Prime facturée moitié moins chère et réservée, comme son nom l’indique, aux étudiants, pourront bénéficier d’un taux d’intérêt privilégié (0,5%) en contractant un prêt étudiant auprès de la banque.

Amazon donne ainsi une raison supplémentaire aux étudiants de souscrire à son programme de fidélité, tandis que Wells Fargo dispose d’une nouvelle corde à son arc pour convaincre les étudiants d’ouvrir un compte chez eux. Totalisant 1 367 milliards de dollars, la dette cumulée des étudiants américains augmente de près de 3 000 dollars à chaque seconde. Amazon précise toutefois qu’il s’agit bien d’un simple partenariat et que l’entreprise ne compte pas se lancer dans le prêt bancaire.

Rédigé par Guillaume Renouard