Fintech

La start-up Bleenco récolte des données pour prévenir et couvrir les accidents

  • 05 Avr
    2018
  • 2 min

La start-up Bleenco collecte des données sur le conducteur au volant pour prévenir les accidents et faciliter le travail des assureurs.

Les accidents de la route sont encore trop nombreux : 1,25 million de personnes meurent chaque année d'après l'Organisation mondiale de la santé. Des start-up comme Driver Watchdog, découverte à South by Southwest l'an dernier, s'emploient à collecter un maximum de données sur la personne au volant pour repérer toute distraction ou tout danger et prévenir les accidents. Ces informations peuvent être utiles aux constructeurs de véhicules autonomes ainsi qu'aux assureurs. La jeune pousse Bleenco, fondée en 2017, s'adresse aux deux et vient d'être sélectionnée pour le programme Insurtech de l'accélérateur Plug & Play à Munich. L'une des solutions de cette start-up munichoise consiste en un logiciel d'intelligence artificielle, nommé Pitts, capable de détecter et d'analyser à la fois le comportement du conducteur ainsi que les conditions extérieures, climatiques. À partir d'images, de bandes-son ou de capteurs physiologiques, l'appareil (potentiellement intégré au véhicule connecté), saura dire si le conducteur est nerveux, ou distrait. La direction de son regard ou sa conduite seront, par exemple, révélateurs. L'objectif de cette détection d'émotions est de permettre dans un second temps au véhicule d'y répondre – en passant par exemple en mode pilote automatique si la personne derrière le volant n'est plus en mesure de conduire. Cette voiture intelligente aura également pour ambition de repérer les piétons, camions et autres risques alentours, de savoir si la voie est potentiellement glissante, pour ajuster la vitesse du véhicule et assurer une meilleure sécurité. Toutes ces données serviront aussi aux assureurs, notamment pour mieux comprendre les situations en cas de collisions. Quid des assurances spécifiques au véhicule autonome ? L'arrivée de nouveaux modes de transport va forcément entraîner la création d'autres produits d'assurance. Il y a quelques temps, Adrian Flux ciblait déjà les cas de reprise de contrôle difficile ou de piratage du véhicule connecté. L'Insurtech Sure, a elle aussi développé une offre en pensant aux voitures sans conducteurs. Disponible via application mobile, cette dernière concerne en effet… uniquement les passagers, qui pourront désormais contracter une assurance pour un seul trajet.

Rédigé par Sophia Qadiri