Fintech

La startup BillTrim négocie la réduction des factures

  • 09 Août
    2017
  • 2 min

La Fintech BillTrim cherche à faire réaliser des économies à ses clients, en négociant le montant des factures.

Plusieurs start-up facilitent la gestion des finances des particuliers. Certaines ont pour unique objectif de faire économiser de l’argent aux utilisateurs. C’est le cas de Truebill qui simplifie les désabonnements ou d’Albert qui donne des conseils financiers simples mais personnalisés. C'est encore le cas de BillTrim. La Fintech issue de la dernière promotion (Batch 21) de l’accélérateur 500 Startups a choisi un autre angle d'attaque : elle négocie les factures pour en diminuer le montant.

Câble, eau, électricité, assurance automobile, téléphone fixe et portable, internet... font partie des dépenses que la jeune pousse se propose de réduire. Il suffit à l’utilisateur de transmettre ses factures (par emails, en donnant les codes d’accès correspondant...) et les négociateurs professionnels de BillTrim se chargeront de contacter les services concernés pour tenter d’obtenir le meilleur prix, en comparant avec des services concurrents, en se renseignant sur des cartes fidélité, ou en repérant des réductions par exemple. Ce que la technologie permet de faire à grande échelle. 

La start-up a tout intérêt à obtenir de fortes remises et/ou à essayer régulièrement de réduire les factures puisqu’elle se rémunère justement sur les économies réalisées, en en retenant 25%. « Le client moyen économise 840 dollars avec BillTrim », annonce le CEO Dipesh Desai lors du demo day de l'accélérateur. Évidemment, les informations partagées avec BillTrim restent confidentielles. L’utilisateur a donc tout à gagner.