Température, humidité, luminosité, bruit: en captant toutes ces données, le dispositif Sense promet d’aller plus loin que les systèmes actuels de mesure du sommeil.

Pas besoin de wearable pour analyser son sommeil

Un tiers des Français souffrent de troubles du sommeil, selon une étude menée par l'Institut de veille sanitaire (InVS). Il n’est donc pas étonnant que de nombreux "wearables", ces technologies que l’on porte sur soi, proposent tous de suivre et d’analyser le sommeil. C’est notamment le cas des bracelets connectés Fitbit et Jawbone. Mais pour être efficaces, ils doivent être portés tout au long de la nuit, ce qui peut être inconfortable. “Les gens sont clairement préoccupés par leur sommeil. Mais il ne veulent pas forcément porter un objet, ne pas oublier de le recharger ou se rappeler d’appuyer sur un bouton avant de se coucher”, indique James Proud, un jeune homme de 22 ans à l’origine du projet Sense. Développé par la start-up californienne Hello, ce dispositif de mesure du sommeil ne comporte ainsi aucun wearable.

Analyser l'environnement

Il se compose de deux éléments: une petite base posée à côté du lit et un capteur circulaire qui s’accroche à l’oreiller. Ces deux appareils échangent des informations en bluetooth. Autre particularité du système: Sense ne se contente pas de mesurer la durée et la qualité du sommeil. Il analyse l’ensemble de l’environnement pour mieux comprendre les éléments extérieurs qui peuvent expliquer une mauvaise nuit. “La chambre est la pièce la plus importante de notre vie. Pourtant, lorsque nous dormons, nous n’avons aucune idée de ce qu’il se passe autour de nous”, explique James Proud. Ces informations sont captées par la base, une sphère plutôt élégante dont le design est inspiré des nids d’oiseaux. Température, humidité, luminosité, bruits et particules sont collectés tout au long de la nuit. Autant d’éléments qui pourront fournir des pistes d’action pour améliorer la qualité du sommeil.

Rapport quotidien

Le dispositif est complété par une application mobile. Chaque matin, elle établit un rapport de la nuit précédente, lui attribuant une note sur 100. Toutes les informations recueillies pendant la nuit sont également accessibles. L’application permet aussi d’écouter différents bruits enregistrées par la base. Cela permet par exemple de savoir pourquoi l’utilisateur s’est réveillé à 3h du matin. Comme les bracelets Jawbone, Sense est également doté d'une alarme “intelligente”, censé réveiller le dormeur au meilleur moment, compte tenu de l’heure à laquelle il doit se lever. Le système devrait être disponible au mois de novembre. Il fait pour le moment l’objet d’une campagne sur Kickstarter, au cours de laquelle plus de 1,5 million de dollars ont déjà été récoltés.

 
Rédigé par Jérôme Marin