L’application permettra aux employés de l’entreprise Flex, premier partenaire du projet, de bénéficier d’un assistant de santé personnalisé.

Avec Compass, HealthTap veut que les entreprises veillent à la santé de leurs employés

HealthTap, jeune pousse de Palo Alto (Californie) spécialisée dans la santé connectée, vient de lancer sa plateforme Compass à destination des entreprises. L’objectif : permettre aux employés de gérer plus facilement leurs soins de santé. Lancée en 2010, l’entreprise a été conçue dans le but de d’aider les citoyens américains à obtenir rapidement et facilement des réponses de la part de professionnels de la santé. Elle propose ainsi une application permettant aux utilisateurs de converser à tout moment par vidéo avec un médecin afin d’obtenir un diagnostic. Les patients peuvent fournir photos et résultats d’analyse, et les professionnels de santé apportent en retour conseils, informations, et, si besoin prescriptions et recommandations vers un spécialiste. Ce système permet notamment de consulter rapidement pour un désagrément mineur, ou encore de bénéficier rapidement d’un aiguillage pour s’orienter vers le professionnel adéquat, sans perdre du temps aux urgences ou à attendre un rendez-vous chez un généraliste. Avec Compass, HealthTap cible cette fois-ci les entreprises, en leur proposant de simplifier l’existence de leurs employés.

Un partenariat avec l’entreprise Flex

Un premier partenariat a été réalisé avec Flex (anciennement Flextronics), qui a signé pour le service d’HealthTap. Les 200 000 employés de l’entreprise pourront ainsi, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, obtenir un rendez-vous vidéo avec l’un des 70 000 médecins américains associés à l’entreprise. Ils bénéficieront également de différents services, accessibles sur mobile ou ordinateur : informations en ligne, outils pour surveiller son état de santé, rappels pour la prise de médicaments… tout cela dans le but de simplifier l’accès aux soins. « Pensez aux démarches à effectuer, nous sommes tous passés par là. Vous débutez dans un nouveau travail et recevez une montagne de formulaires à remplir du département RH. Vous choisissez un plan d’assurance au hasard tout en tâchant de déchiffrer des acronymes comme PPO, HMO et EPO. Et tout ce que vous voulez avoir, c’est recevoir les soins appropriés, quand vous en avez besoin, et à un tarif abordable. » affirme Ron Gutman, créateur et CEO d’HealthTap, au site VentureBeat.

Simplifier un système sibyllin

HealthTap a levé 38,3 millions de dollars auprès de différents investisseurs. Le système de santé américain étant passablement complexe, de nombreuses start-ups proposent aujourd’hui un système visant à simplifier l’accès des américains aux soins, à aider les citoyens à mieux gérer les tracasseries administratives. L’Atelier évoquait ainsi il y a peu l’entreprise Wellthy, qui propose d’assister les proches des personnes âgées soumises à des problèmes de santé dans leur quotidien. Avec Compass, HealthTap cible les individus souscrivant à une assurance privée. Rappelons qu’aux Etats-Unis, seuls les personnages âgées et les familles aux faibles ressources bénéficient d’une assurance couverture de base (respectivement Medicare et Medicaid), financée par l’impôt et les cotisations sociales. Les autres peuvent souscrire à une assurance privée, proposée par la plupart des employeurs à leurs salariés. En 2007, deux américains sur trois étaient couverts par une assurance privée liée à leur emploi.

Rédigé par Guillaume Renouard