Trois jeunes entrepreneurs canadiens ont vécu pendant un an en maison de retraite pour comprendre les défis les plus importants à résoudre au sein de ces structures. Le résultat ? La start-up Sensassure.

e-Health : de l’importance de comprendre ses patients

En 2014, Sameer Dhar et ses deux co-fondateurs, alors tous trois âgés de 20 ans, souhaitaient développer un projet innovant à destination des seniors, sans trop savoir à quel problème en particulier s’attaquer. Ils se sont donc embarqués dans un voyage de plus de 6500 km à travers neuf états des États-Unis pour aller à la rencontre de multiples organismes de soins à domicile et sociétés d’exploitation de maisons de retraite.

Et pour mieux appréhender encore les dynamiques du terrain, les trois entrepreneurs ont décidé de passer douze mois en immersion au sein de trois différentes maisons de retraite au Nord de la côte Est. « Entreprendre une telle démarche, à savoir s’installer sur le long terme et vivre au rythme d’une maison de retraite, était essentiel pour comprendre nos utilisateurs et notre marché », a expliqué Sameer lors de la conférence Aging 2.0 à San Francisco.

Au cours de leur expérience, ils se sont heurtés à la myriade de problèmes rencontrés par les résidents et le personnel soignant en maison de retraite et ont alors fait le choix de développer une solution pour l’incontinence urinaire, dont souffriraient aujourd’hui plus de 50% des résidents en maisons de retraite aux États-Unis.

 

 

Une solution technologique qui sert les résidents et le personnel soignant

Pour les aides soignants amenés à prendre en charge plusieurs patients à la fois, savoir exactement quand un résident a besoin d’être changé demeure très souvent une science inexacte. « Lors de nos échanges, les administrateurs nous expliquaient qu’un dispositif bien ficelé avait été mis en place pour changer les personnes incontinentes au bon moment de sorte qu’elles ne restent pas longtemps dans l'inconfort. En revanche, le personnel soignant reconnaissait qu’en pratique, ils avançaient la plupart du temps à tâtons », a poursuivi Sameer. Il subsistait donc une vraie disparité entre les propos des infirmiers et le discours tenu par les gestionnaires, qui avaient même équipé le personnel d’un iPad pour documenter en temps réel les heures de change. Cependant, les membres du personnel soignant, le trouvant encombrant pendant leur service, ne renseignaient les informations qu’une fois revenu dans leur bureau. L’équation était donc posée pour les trois entrepreneurs : les résidents doivent bénéficier d’une qualité de service supérieure, et pour cela les aides soignants doivent être équipés de solutions technologiques qui leur permettent d’optimiser leur travail.

 

 

Les entrepreneurs, premiers utilisateurs de leur produit  

De cette expérience peu commune et courageuse, les trois entrepreneurs ont fait naître Sensassure, un patch intelligent à attacher aux sous-vêtements et autres couches. Doté de capteurs mesurant le taux d’humidité, le patch, qui a l’apparence d’une serviette hygiénique, informe en temps réel le personnel soignant quand un résident a besoin d’être changé. « Programmer notre système de sorte qu’à partir d’un certain taux d’humidité, une alerte soit déclenchée a constitué notre plus grand défi. Ce qui revenait à déterminer quel niveau d’humidité était tolérable par le patient. Nous avons voulu être les premiers utilisateurs de notre produit. Alors que les fabricants de couche pour incontinence urinaire promettent jusqu’à un litre de contenance pour leur produit, en testant notre solution nous avons vite réalisé qu’encore une fois la réalité était tout autre », détaille Sameer. Aujourd’hui, Senssasure est utilisé dans trois maisons de retraite du Nord des États-Unis, Lorien Health, Revera et Carlon Senior Living. Les trois entrepreneurs ne comptent d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin : « Nous avons pu tirer profit de l’expérience et de la sagesse des résidents. Avoir l’opportunité de partager nos points de vue et essayer de comprendre leur perspective pendant une cohabitation aussi longue a été une aventure exceptionnelle, qui nous a changé à titre personnel et professionnel. Nous voulons continuer à produire des produits de qualité à moindre coût pour les structures qui les utilisent et pour de meilleurs résultats pour le personnel soignant comme pour les résidents », a expliqué Sameer.

Interface web de la solution de Sensassure

Interface web du produit de Sensassure

Rédigé par Pauline Canteneur