Push Wellness propose aux entreprises une plateforme faisant le lien entre son service de santé, et une pharmacie, pour envisager des objectifs avec les employés et les récompenser s'ils les tiennent.

Les employeurs peuvent-ils rémunérer les salariés attentifs à leur santé ?

Pour inciter les salariés à prendre en main leur santé, les employeurs pourraient les rémunérer. C'est l'idée de Push Wellness. Selon la startup issue de Chicago, et incubée au Healthbox, la motivation pécuniaire serait plus efficace que l'utilisation de la ludification. En partant du constat que les problèmes de santé peuvent conduire à une baisse de la productivité, à moins de temps passé dans l'entreprise et à une baisse de moral des employés, les deux fondateurs de Push Wellness proposent une plateforme web mesurant cinq facteurs ayant le plus d'impact sur la santé : le cholestérol, la pression artérielle, le tabagisme, la forme et le poids. L'employé commence par passer une première visite et qui va déterminer les objectifs à atteindre. Tout est consigné sur la plateforme qui va permettre de mesurer et suivre les progressions de chaque membre.

Un suivi Plateforme web

Elle fournit également des informations et des conseils pour permettre à chacun d'atteindre ses objectifs. Ainsi, les employés pourraient se voir récompenser s'ils atteignent leurs objectifs, comme par exemple en faisant baisser leur taux de cholestérol ou leur pression sanguine. Push Wellness permet aux membres de suivre leurs progrès et leurs objectifs et d'évaluer leurs gains. Ces derniers sont validés par une visite médicale réalisée par une personne du point de contrôle partenaire. La plateforme web leur permet également d'obtenir une estimation de leurs récompenses si des objectifs plus lointains sont atteints. Le rôle de la plate-forme web est d'apporter un soutien aux employés, mais également de leur fournir des informations pour les aider à changer leurs comportements et rester engagé dans l'amélioration de leur santé.

Un suivi personnalisé

Toutefois, il n'est pas nécessaire pour les employés d'utiliser cette plateforme. En effet, tous les employés n'ont pas forcément accès à Internet au travail. Par contre, chaque mois, Push Wellness envoie un mail individualisé pour informer sur les paiements incitatifs, communiquer et motiver les participants. Push Wellness cible les entreprises de 200 à 3 000 employés pour tester son approche, en partenariat avec le service de santé de l'entreprise, une pharmacie de proximité ou un centre de remise en forme afin de collecter et vérifier les données biologiques. Une initiative intéressante, mais qui soulève plusieurs questions, comme celui de l'insertion de l'entreprise dans la vie privée du salarié. Question qui trouve une première réponse dans le fait que l'entreprise cliente ne brasse pas elle-même les données médicales des individus. A terme, une application mobile devrait voir le jour.

Rédigé par Claire Cavret
Social Media Manager