Si le suivi post opératoire des sutures peut être chronophage pour les hôpitaux, l'idée du fil chirurgical qui s'occuperait lui-même de renseigner les médecins de l'avancée de la cicatrisation pourrait être d'une aide précieuse.

Le fil chirurgical intelligent assure le suivi des sutures

D’après l’Organisation mondiale de la santé, 234 millions d’interventions chirurgicales majeures sont pratiquées chaque année. Certaines complications peuvent ensuite se produire parfois. Pour éviter le pire, les patients sont attentivement surveillés. Il reste cependant de voir comment guérit la plaie de l’intérieur. Des chercheurs de la Tufts University (Massachusetts) réfléchissent à la question depuis quelques temps. Sur les 18 derniers mois, des ingénieurs de l’établissement ont développé une boîte à outils de fils chirurgicaux intelligents.

Les données collectées par les fils chirurgicaux intelligents peuvent être interprétés par smartphone. Source : Tufts University

En fonction des produits chimiques dont ils sont revêtus, ces fils intelligents peuvent mesurer le pH, la résistance ou encore le glucose. Tout autant d’indicateurs de l’état de santé du patient après une chirurgie. Pour pouvoir analyser les données ainsi collectées, les chercheurs ont fait en sorte que les fils génèrent des signaux électriques envoyés par un câble à un appareil en dehors du corps. Un téléphone suffit ensuite pour les interpréter.

Appareil et fils chirurgicaux intelligents inventés à la Tufts University

Un très bon moyen de contrôler la guérison de la blessure du patient. Il reste néanmoins à vérifier que les éléments utilisés sont bien biocompatibles avec l’Homme. D’après la Tufts University, il faudra attendre au moins deux ans avant d’avoir la réponse. Affaire à suivre.

Rédigé par Sophia Qadiri
Journaliste