Lors de la Paris Healthcare Week qui s’est tenue du 24 au 26 mai 2016 à Paris, l’impact de la reconnaissance vocale sur l’amélioration du parcours de soin a été étudiée.

La reconnaissance vocale cherche sa place dans le secteur hospitalier

Olivier Boussekey, directeur des systèmes d’information du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, raconte: Nous produisons 190 000 courriers par an. Or nous sommes venus au constat que beaucoup partaient avec du retard. En 2014, nous avons donc décidé de mettre en place la reconnaissance vocale dans notre hôpital pour arriver à terme à un objectif zéro papier.” En plus d’être plus rapide et écologique, cela permet aussi de rendre l’information accessible à tous à tout moment.

Pour atteindre l’objectif zéro papier, trois axes ont été mis en place : le dossier patient informatisé, la messagerie sécurisée et enfin la numérisation des archives. Actuellement, 43% des comptes rendus d’hospitalisation et 74% des courriers de consultation sont envoyés le jour même. Avant cette mise en place, les courriers et comptes rendus avaient parfois jusqu’à plusieurs semaines de retard.

Conférence PHW

Le groupe hospitalier utilise donc le système Dragon Medical Direct qui permet au médecin de dicter son texte et de le voir s’afficher en temps réel sur son écran sans avoir à passer par la phase de frappe par sa secrétaire ni de relecture. Les comptes rendus sont directement enregistrés dans les dossiers patients. Ce procédé donne en plus la garantie que les pathologies sont bien orthographiées ce qui n’est pas toujours le cas avec les personnes qui retranscrivent.

“Aujourd’hui, la reconnaissance vocale est utilisée aussi bien par les internes, les kinésithérapeutes que par la direction générale.” explique Olivier Boussekey. “Nous avons constaté un gain de temps de 30 minutes par demi journée de consultations pour les praticiens qui l’utilisent. De plus, les secrétaires ont plus de temps pour s’occuper des patients comme cela, une activité à plus forte valeur ajoutée.”

Rédigé par Constance Guyon
Journaliste / attachée de production