D’une autonomie de 30 jours, le capteur conçu par Stemp permet de mesurer sa température en continu. Un système autant utile pour les enfants, les femmes enceintes, les personnes sortant d’une intervention chirurgicale que les sportifs.

[SXSW] Un thermomètre intelligent pour mesurer sa température en temps réel

Le thermomètre n’échappe pas au mouvement des objets connectés. Le thermomètre de la start-up californienne Stemp, présente au SXSW (le grand festival des technologies émergentes qui se déroule chaque année à Austin, Texas) propose de mesurer la température en temps réel. Ce thermomètre se matérialise en un capteur que le patient colle sur son corps (au-dessous de l’aisselle) grâce à un pansement spécialement conçu. Ce capteur, relié au smartphone, donne en temps réel la température du corps et rafraîchit les informations instantanément. A noter que le hardware, composé d’une batterie, d’une connectivité Bluetooth et d’un capteur de température, a été conçu avec la société française insightSIP

Les 3 co-fondateurs ont développé cette idée suite à un retour d’expérience commun. "Nous sommes tout les trois parents et, quand nos enfants sont malades, nous vivons tous l’amère expérience de devoir les réveiller en pleine nuit pour prendre leurs températures. Or, la fièvre, qui est signe que le corps récupère, n’est pas une mauvaise chose. En revanche, pour guérir, les enfants ont besoin de se reposer" explique à L’Atelier David Whelan, co-fondateur de Stemp. Partant de ce constat, ils ont travaillé pendant 18 mois à l’élaboration d’une technologie simple qui digitalise l’ancestral thermomètre au mercure. Surveiller la température d’un enfant malade n’est pas le seul cas d’usage possible pour ce thermomètre intelligent. Les adultes, personnes âgées et femmes enceintes sont aussi concernés. "Les femmes qui souhaitent tomber enceintes doivent prendre tout les matins leur température pour surveiller leurs ovulations. Or, c’est contraignant et le risque d’oubli est fort" détaille le co-fondateur.

Un système en cours d’homologation par les autorités

Un problème que Stemp souhaite résoudre puisque le tracker dispose d’une autonomie de 30 jours et transmet en temps réel via Bluetooth la température sur l’application mobile. L’utilisateur peut également planifier des alertes directement depuis cette application. « Des débouchés dans le domaine médical sont également à l’étude, notamment suite à des opérations chirurgicales ou il est nécessaire de contrôler fréquemment la température du patient ». Pour ce faire, la start-up est en train d’homologuer son concept auprès des autorités médicales américaines. En attendant ce feu vert, les co-fondateurs ont lancé le 11 Mars une campagne destiné au grand public de crowdfunding sur Indiegogo qui s’achèvera fin Avril. La livraison du thermomètre intelligent et des pansements spécifiques est prévue pour l’été. En revanche, l’application développée sur iOs est déjà disponible au téléchargement.  Cette dernière collecte donc en permanence les données issus du tracker et définit des tendances afin de permettre de suivre l’évolution de la température du patient. L’application sera également disponible sur Apple Watch, la montre connectée de la marque à la pomme dont les ambitions en matière de santé sont nombreuses.

Le financement participatif n’est pas le seul axe choisi par cette société. « Nous sommes en train de réaliser une levée de fonds auprès de sociétés de capital-risque. L’objectif est de conclure ce tour de table cet été. « Ce financement nous permettra de développer nos capacités de production » explique David Whelan. Des discussions sont également entamées avec des investisseurs européens.

Des débouchés dans l’univers du sport ?

Les initiatives similaires de thermomètre connecté sont nombreuses, tant pour prévenir la propagation d’épidémies que pour détecter les poussées de fièvre. D’autres start-up telles que VivaLnk ou TempTraq  se positionnent sur des solutions de thermomètres intelligents similaires à Stamp. " Nous nous différencions, argumente David Whelan, en proposant un objet extrêmement petit, simple à utiliser et disposant d’une forte autonomie de batterie".

La start-up californienne va actionner plusieurs canaux de distribution pour commercialiser son produit. "Nous nous apprêtons à vendre ce produit en ligne via notre site web et également via Amazon ». En réinventant cet objet du quotidien, Stemp peut se targuer de faciliter le quotidien des personnes malades…Mais ce thermomètre du 21ème siècle peut aussi devenir un objet prédictif intéressant en permettant aux consommateurs de surveiller leurs températures lorsqu’ils se sentent faibles et craignent de tomber malade. Même si le co-fondateur de Stemp interrogé par L’Atelier se défend de devenir le "fitbit de la santé", des débouchés dans l’univers du sport sont également envisageables. Les joueurs de l’équipe d’Allemagne, vainqueurs de la dernière coupe de monde de football, disposaient d’un tracker similaire pour mesurer leurs températures et ainsi évaluer l’impact sur leurs performances sportives…

 

Rédigé par Romain Chapron