Éditrice de solutions e-santé, la société Valwin développe des outils numériques pour les acteurs de la santé et met son expertise en matière de mégadonnées au service de la circulation de l’information.

Valwin aide les professionnels de la santé à prendre le tournant numérique

Si les individus s’informent de plus en plus par internet, les professionnels de santé ne sont, eux, pas toujours à la page. Avec des conséquences potentiellement funestes : ainsi, 70% des articles médicaux en ligne comporteraient des erreurs, y compris sur les sites les plus célèbres. Qui sait que l’intoxication par médicaments constitue l'une des premières causes d’hospitalisation en France ? Il est donc urgent de connecter patients et corps médical à l’aide des outils numériques. C’est l’un des objectifs de l’entreprise Valwin, récompensée par le prix Scientiacademy 2014 en catégorie Transformation Numérique de l’Entreprise. Créée en novembre 2013, la société, qui compte actuellement huit membres, est éditrice de solutions e-santé, spécialisée dans la gestion des mégadonnées dans ce domaine. Elle vise à accompagner la numérisation des professionnels de santé tout en les aidant à s’interconnecter, mais aussi à fournir des outils thérapeutiques de qualité aux patients (pour éviter les dérives précédemment évoquées), et enfin à améliorer la recherche médicale à l’aide du big data. Cette ambition s’incarne d’abord à travers Epharma Pro, une plateforme interactive conçue pour faciliter la relation entre les pharmaciens et leurs patients.

Valwin met son expertise en matière de big data au service des professionnels de santé.


Une plateforme pour connecter pharmaciens et patients

Avec cette offre, Valwin propose à chaque pharmacien de posséder son propre site personnalisé, avec le design de son choix et la possibilité de mettre en avant ses spécificités. « Cette plateforme permet aux professionnels de mieux conseiller leurs patients. » explique Camille Freisz,  la cofondatrice de la société. « Le client peut questionner son pharmacien grâce au système de messagerie interne du site. Celui-ci reçoit une notification sur son smartphone lorsque cela se produit. » explique-t-elle. En plus de favoriser la relation client, Epharma Pro permet aux pharmaciens de vendre en ligne leurs médicaments de manière sécurisée et d’accomplir efficacement leurs nouvelles missions de santé : entretien thérapeutique, éducation pédagogique et dépistage, notamment.  Entièrement gratuite pour les clients, la plateforme est facturée au pharmacien sur le principe de l’abonnement mensuel, avec différentes formules clefs en main où le prix varie en fonction des besoins et prestations souhaitées. « Nous nous adaptons aux attentes du pharmacien : nous leur proposons un ensemble de fonctionnalités que nous trouvons pertinentes pour eux, parmi lesquelles ils piochent en fonction de leurs besoins. » explique Camille. Epharma Pro est également une application mobile, que le malade peut par exemple utiliser pour envoyer une photo de son ordonnance à son pharmacien afin que celui-ci puisse préparer l’assortiment de médicaments à l’avance. Une quarantaine de pharmacies se sont pour l’heure laissé séduire, à Paris comme en province, et une cinquantaine d’établissements supplémentaires sont en cours de signature.

La vente de médicaments à l'unité est possible depuis septembre 2014 pour les antibiotiques.


Aide au développement de services internet : sites, applications, logiciels

Plus généralement, Valwin propose, via son service Valwin Technologies, aux industries pharmaceutiques, sociétés de biotechnologies, laboratoires d’analyses médicales et tous autres professionnels de la santé de s’occuper du développement de leurs sites internet, applications mobile ou logiciels. Parmi les projets en cours, une application pour améliorer la prise en charge des patients asthmatiques, qui connecte généraliste, pneumologue, pharmacien et patient afin de fluidifie la circulation de l’information entre eux. L’expertise de la société dans la gestion de mégadonnées permet aussi d’effectuer analyses et évaluations. Ainsi, l’entreprise observe actuellement si la vente de médicaments à l’unité (ou préparation des doses à administrer), permet effectivement de réduire les coûts et de diminuer le gâchis de médicaments. A court terme, Valwin cherche à renforcer son statut en France, avec un objectif de 200 pharmacies clientes pour Epharma Pro et six gros contrats pour Valwin Technologies d’ici fin 2015. L’entreprise a réalisé une levée de fonds de 320 000 euros à l’été 2014 et reçoit différents soutiens à l’innovation. De l’usage des données pour développer un système de santé davantage axé sur la prévention aux applications mobiles qui permettent de réaliser un diagnostic, en passant par le papier électronique pour réduire le coût des implants, la santé connectée brille actuellement par son dynamisme.
 

Rédigé par Guillaume Renouard