Présente au concours de start-ups organisé à l’occasion de l’évènement TechCrunch Disrupt SF 2015, Wellthy aide les proches des personnes âgées souffrant de problèmes de santé à gérer les défis du quotidien.

Wellthy, un assistant médical personnalisé pour les malades et leurs familles

Depuis que sa mère a été diagnostiquée d’une sclérose en plaque, il y a vingt-cinq ans, Lindsay Jurist-Rosner s’est trouvée plongée au coeur de la complexité du système de santé américain. Confrontée aux nombreuses lacunes de ce dernier, elle a dû assurer les rôles d’aide-soignante, infirmière, psychologue et même avocate pour rendre le quotidien de sa mère plus facile. En échangeant avec d’autres personnes confrontées aux mêmes difficultés, la jeune femme s’est rendue compte qu’il s’agissait d’un problème majeur, et que le pays était assis sur une bombe à retardement. « La population vieillit, nous vivons de plus en plus longtemps, mais avec l’âge de nouvelles difficultés apparaissent, et notre système de santé est tellement complexe… » explique-t-elle, « Certaines personnes doivent jongler entre 25 médicaments différents et une dizaine de médecins, et comme aucun professionnel ne s’occupe de les accompagner, c’est à la famille de le faire. Notre système est entièrement focalisé sur l’assurance et les prescriptions des médecins, mais il y a tellement d’autres choses à gérer ! Par exemple, avec l’âge, il devient nécessaire de réorganiser sa maison pour continuer à s’y mouvoir facilement… » Cette jeune diplômée de Columbia et d’Harvard décide donc de lancer une solution pour combler cette lacune. Ce sera Wellthy, start-up présente lors du concours de start-up de TechCrunch Dirsupt SF. Lancée au début de l’année, l’entreprise cherche à améliorer le quotidien des personnes âgées souffrant de problèmes de santé et de leurs familles, en leur proposant une aide en ligne.

Une assistance au quotidien

Le site offre deux services possibles. Le premier consiste en une base de données d’experts classés par spécialité et zone géographique, que n’importe qui peut consulter gratuitement. Mais pour générer des revenus, Wellthy propose dans un second temps une offre premium, coeur de métier de l’entreprise : aux personnes débordées par l’ampleur de la tâche, l’entreprise recommande ainsi des médecins et thérapeutes compétents vivant dans leur zone géographique, prend leurs rendez-vous, les aide à remplir les papiers administratifs, à trouver une aide-soignante à domicile, ou encore à repenser leur intérieur pour le rendre plus adapté à leur condition. Contre l’ensemble de ces services, les clients s’acquittent d’un forfait de 300 dollars par mois. Selon Lindsay, la plupart de ceux qui tentent l'expérience sont conquis : « La plupart de nos clients viennent nous voir pour que nous les aidions à régler deux ou trois problèmes, mais l y a toujours un nouveau dilemme à résoudre, de sorte que 70% des personnes qui ont commencé à travailler avec nous en janvier sont encore là aujourd’hui. » affirme Lindsay. Parmi ces personnes, elle cite un couple de personnes âgées ayant tous deux des problèmes de santé et d’argent : « Ils voulaient s’inscrire à Medicaid [programme qui permet aux personnes à faible revenu de bénéficier d’une assurance maladie], et, comme le processus est extrêmement complexe, ils avaient besoin de quelqu’un pour les guider. Ils étaient également en quête d’un physiothérapeute pouvant venir à leur domicile, ainsi que d’une personne pour les assister dans leur quotidien, et se sentaient totalement dépassés par tous ces problèmes. » Wellthy les a donc aidé à remplir les différents formules pour postuler à Medicaid, et s’est chargé d’embaucher les deux personnes dont ils avaient besoin. Tout se fait à distance, l’équipe de Welthy discutant avec leurs clients via un tchat ou par téléphone.

Rendre le service gratuit aux personnes assurées

Basée à New-York, l’entreprise propose pour l’heure ses services dans trente Etats américains, et compte se déployer dans l’ensemble du pays d’ici la fin de l’année. Wellthy ambitionne aussi d’explorer de nouveaux horizons. Le Japon, notamment, où le vieillissement de la population est plus avancé que dans la majorité des pays développés, figure dans sa ligne de mire. Plusieurs investisseurs auraient déjà témoigné leur intérêt au pays du Soleil-Levant. Wellthy compte également étendre son service, actuellement ciblé sur les personnes âgées, aux enfants atteints de maladies lourdes. Parmi ses clients, l’entreprise compte ainsi une mère dont le fils est atteint d’autisme. « On constate que les problèmes sont exactement les mêmes pour les proches : jongler avec les médecins et les prescriptions, adapter son intérieur aux besoins du malade, trouver une aide-soignante à domicile...» L’entreprise négocie également pour rendre son service accessible gratuitement aux personnes dotées d’une assurance, un objectif que Lindsay espère atteindre en 2016. La pétillante jeune femme peut compter sur une conjoncture favorable aux start-ups opérant dans le domaine de la santé dans son pays, qui bénéficient d’une quantité de financements croissants depuis 2008.

Rédigé par Guillaume Renouard