Health

Une intelligence artificielle prédit les cancers colorectaux

  • 02 Nov
    2017
  • 2 min

Une équipe de chercheurs japonais a développé une intelligence artificielle capable de détecter une tumeur avant qu'elle ne devienne maligne, en moins d'une seconde.

Le meilleur moyen de combattre un cancer est de le détecter le plus tôt possible. En cas de diagnostic du cancer du côlon par exemple, les chances de survie à cinq ans passent de 92% en stade I à 11% en stade IV, d'après des chiffres de l'American Cancer Society. L'adage « mieux vaut prévenir que guérir » se vérifie. Et si une technologie permettait de repérer des tumeurs bénignes potentiellement dangereuses avant même qu'elles ne deviennent malignes ? C'est l’objectif de l'intelligence artificielle récemment développée par une équipe de chercheurs japonais de l'université Showa à Yokohama. Grâce au machine learning et aux plus de 30 000 images de cellules cancéreuses et précancéreuses apprises par le robot, ce dernier est désormais capable d'effectuer un diagnostic, pour prévenir un cancer colorectal en moins d'une seconde, avec 86% de précision. L'identification et l'analyse de ces polypes pourra ainsi avoir lieu pendant l'endoscopie (comme c'est souvent déjà le cas) et faire gagner du temps au médecin qui pourra retirer ceux qui sont considérés dangereux sans avoir besoin de faire de biopsie. Dans un second temps, les chercheurs espèrent pouvoir automatiser le système de détection des polypes pour réduire au maximum le risque de cancer. Pour que cette innovation soit réellement utile, encore faut-il que les patients se soumettent aux examens médicaux nécessaires pour pouvoir être dépistés. Diminuer le risque de cancer passe aussi, voire surtout, par des méthodes de dépistage moins invasives et moins contraignantes.

Rédigé par Sophia Qadiri