Health

L'émergence d'une psychiatrie informatique

  • 28 Jui
    2017

Data et IA bouleversent l'étude et la compréhension des troubles mentaux, jusqu'à former une nouvelle discipline scientifique.

Depuis des décades, la psychiatrie s'est construite sur l'analyse subjective d'un patient par un thérapeute. Au regard de la complexité du cerveau, le diagnostic se révèle parfois incertain. L'arrivée de l'intelligence artificielle (IA) renouvelle la façon d'appréhender cette discipline pour constituer une nouvelle science médicale appelée par l'université du MIT "la psychiatrie informatique". Cette méthode use de la puissance des données et de leur analyse par l'IA pour détecter les comportements inhabituels et les relier à une pathologie psychiatrique.

D'ores et déjà, l'IA s'était lancée dans la prédiction et la prévention des suicides. Des jeux informatiques comme Cyberball détectaient les troubles borderlines. Mais pour le MIT au-delà des initiatives éparses, il s'agit bien d'une discipline émergente qui utilise l'informatique en amont et en aval : diagnostiquer puis traiter le trouble mental grâce à l'ordinateur.

Des spécialistes sont même garants de la discipline. Si bien qu'un centre de psychiatrie informatique s'est implanté sur les sols londonien et berlinois en 2014. Il s'agit du Max Planck UCL Centre for Computational Psychiatry. Un de ses chefs de file le professeur Ray Dolan témoigne : "Le cerveau est à un certain degré une machine qui traite des informations et notre rôle est de comprendre son fonctionnement et comment l'information est traitée."

L'informatique mettra-t-elle les disciples de Freud au placard ou sera t-elle un nouvel outil de diagnostic psychiatrique?