débit en 2005. Dans une étude réalisée auprès de 3 500 internautes à travers l’Europe afin d’évaluer leur perception vis-à-vis du haut débit, Jupiter MMXI estime que 14 % seulement des foyers eur...

débit en 2005. Dans une étude réalisée auprès de 3 500 internautes à travers l’Europe afin d’évaluer leur perception vis-à-vis du haut débit, Jupiter MMXI estime que 14 % seulement des foyers européens seront équipés d’un accès haut débit en 2005, soit 32 % des foyers connectés à Internet en Europe. Jupiter MMXI avance pour cela plusieurs raisons : une offre encore restreinte et peu compétitive liée à une déréglementation encore limitée dans le domaine des télécoms européens, une faible demande des consommateurs, et surtout un coût prohibitif. Selon Jupiter MMXI, le coût de l’installation s’élève en moyenne à 200 euros, auquel s’ajoute un abonnement mensuel moyen de 50 euros. Les acteurs européens du haut débit doivent désormais susciter et développer la demande pour cette technologie, notamment en communiquant sur ses avantages. Les internautes européens interrogés invoquent comme première raison pour s’équiper en haut débit le fait de ne pas bloquer la ligne du téléphone pendant les connexions Internet. 33 % seulement des personnes mettent en avant la grande rapidité de connexion, 29 % une plus grande rapidité de téléchargement des logiciels. Selon Jupitex MMXI, les marchés scandinaves ayant les plus fortes pénétrations d’Internet en Europe, seront les premiers à adopter le haut débit en Europe. 30 % des foyers suédois, finlandais, norvégiens et danois seront équipés en accès Internet haut débit en 2005, contre 17 % des foyers allemands, 15 % des foyers britanniques, 10 % des foyers français et italiens, 8 % des foyers espagnols. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/04/2001)