Après avoir affiché une hausse de 26 % de son chiffre d'affaires, Wanadoo communique aujourd'hui sur ses résultats annuels : un chiffre d'affaires de 2, 617 milliards d'euros en 2003, en hausse...

Après avoir affiché une hausse de 26 % de son chiffre d’affaires, Wanadoo communique aujourd’hui sur ses résultats annuels : un chiffre d’affaires de 2, 617 milliards d’euros en 2003, en hausse de 26 % par rapport à 2002. Ce chiffre d’affaires est impacté en 2003 par un changement de méthode comptable en matière de reconnaissance du chiffre d’affaires des annuaires Minitel et Internet. Le changement consiste à étaler le chiffre d’affaires généré par les annuaires Minitel et Internet sur la durée de parution des annonces. Ce changement de méthode correspond à la volonté de Wanadoo de retenir une pratique internationale qui se dessine et qui pourrait s’imposer à tous les annuairistes en Europe. L’effet de ce changement de méthode est négatif de 14 millions d’euros sur le chiffre d’affaires, de 12 millions d’euros sur le résultat d’exploitation et de 8 millions d’euros sur le résultat net en 2003. En 2003, Wanadoo enregistre un résultat net positif de 159 millions d’euros contre 30 millions d’euros en 2002. Cette amélioration significative du résultat net de Wanadoo provient essentiellement de la progression de la performance opérationnelle du groupe, déjà perceptible au premier semestre de l’exercice. Sur l’ensemble de l’année, le REAA (Résultat d’exploitation avant amortissement des immobilisations) consolidé de Wanadoo passe à 347 millions d’euros en 2003, contre 90 millions d’euros en 2002. Le résultat d’exploitation atteint 250 millions d’euros en 2003 contre une perte de 6 millions en 2002. Le conseil d’administration de Wanadoo va proposer au vote de l’Assemblée Générale de ses actionnaires du 31 mars 2004 le versement d’un dividende de 3 centimes d’euros par action. Une somme modeste, mais qui correspond toutefois à un pay-out ratio de 30 % du résultat net. (Atelier groupe BNP Paribas – 11/02/2004)