3Com Corporation, pionnier mondial des solutions réseaux pour entreprises, et Huawei Technologies, l’un des principaux fabricants d’équipements de télécommunications en Chine, viennent de créer ...

3Com Corporation, pionnier mondial des solutions réseaux pour entreprises, et Huawei Technologies, l’un des principaux fabricants d’équipements de télécommunications en Chine, viennent de créer une joint venture basée à Hong Kong (principal centre opérationnel situé à Hangzhou). Huawei apporte à la joint venture son activité réseaux d’entreprises, avec ses commutateurs LAN, ses routeurs, son ingénierie, ses ressources et équipes de vente et de marketing ainsi que des licences sur sa propriété intellectuelle. Pour sa part, 3Com contribue par un investissement de 160 millions de dollars, ses actifs liés à ses opérations en Chine et au Japon et les droits de propriété intellectuelle relatifs à ces actifs. La joint venture a été baptisée « 3Com-Huawei » en anglais et « Huawei-3Com » en chinois. 3Com pourra vendre les produits de la joint venture partout dans le monde, sous sa marque, sauf en Chine et au Japon où la marque de la joint venture prévaudra. La joint venture commercialisera, sur les marchés japonais et chinois, les produits réseaux Huawei ainsi que les gammes 3Com, conformément à l’accord OEM conclu entre la joint venture et 3Com. Bruce Claflin, président et CEO de 3Com, a été nommé président du conseil d’administration de la joint venture. Ren Zhengfei, actuel président et CEO de Huawei, a été nommé directeur général de la joint venture. La joint venture sera détenue à 51 % par Huawei et 49 % par 3Com. 3Com pourra augmenter, dans les deux ans, sa participation à 51 %. Dans ce cas, Huawei ne détiendrait plus que 49 % du capital de la société. Ensemble, 3Com et Huawei possèdent un portefeuille de propriété intellectuelle de plus de 4 000 brevets et applications, plus de 1 000 dépôts de marques et un nombre important de produits et composants de pointe. Plus d’un millier d’employés de Huawei, dont plus de 500 techniciens qualifiés, ainsi qu’une cinquantaine d’employés de 3Com devraient rejoindre la joint venture. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 21/03/2003)