La société californienne a décidé de sortir du marché des équipements de réseaux haut de gamme et recommande à ses clients de se fournir désormais auprès de la start-up Extreme. La société abandon...

La société californienne a décidé de sortir du marché des équipements de réseaux haut de gamme et recommande à ses clients de se fournir désormais auprès de la start-up Extreme. La société abandonne aussi le marché des modems qu'elle avait investi en 1997 en rachetant US Robotics. Cette activité est cédée au taiwanais Accton Technology et au singapourien Natsteel Electronics. 3Com détiendra une participation légèrement inférieure à 20 % du joint-venture formé par ces deux groupes. 2 700 postes vont être supprimés sur 11 800 au total. 700 à 800 personnes seront licenciées, les acquéreurs reprenant la plupart des salariés. 200 ou 300 millions de provisions pour restructuration seront passés par 3Com sur le quatrième trimestre de cette année et le premier trimestre du prochain exercice fiscal. La société se recentre concrètement sur les équipements de réseaux pour PME ou départements d'entreprises allant jusqu'à 1 000 personnes (un marché mondial évalué entre 8 et 9 milliards de dollars) ainsi que sur celui des réseaux pour particuliers, un marché encore émergent. N'abandonnant pas totalement le marché des opérateurs de télécoms et des fournisseurs d'accès à Internet, 3Com va se spécialiser sur l'accès à large bande et l'accès sans fil au web. Au troisième trimestre de son exercice fiscal en cours, 3Com a réalisé un chiffre d'affaires de 1,415 milliard de dollars, en baisse de 4 %, et un bénéfice net de 97,4 millions de dollars, en hausse de 9 %. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 22/03/2000)