Les réseaux haut-débit, déployés sur le territoire jusqu'en 2015, offrent aux opérateurs un champ d'actions plus large. D'autant que la population est prête à adopter des services mobiles plus poussés que le simple SMS.

À Porto Rico, la 3G développe le marché du mobile

Le déploiement du réseau mobile poursuit son expansion à Porto Rico, et concernera l’ensemble du territoire dans les quatre prochaines années, annonce Pyramid Research dans une étude. La technologie 3G concernera plus de 80 % de l’ensemble des souscriptions mobiles en 2015, selon les prévisions des analystes. Le marché des appareils nomades pourra dès lors se développer dans l’ensemble du territoire, ouvrant un large horizon aux acteurs de ce secteur.

Des opportunités à saisir

"Le marché des communications vocales, combinées avec la demande croissante pour des applications et des contenus, apporte de nouvelles opportunités pour les opérateurs locaux, dans les deux segments fixe et mobile", souligne Eulalia Marin-Sorribes, analyste chez Pyramid Research, et responsable de l’étude. "Porto Rico connaît déjà le taux de pénétration de 3G le plus important de toute l’Amérique latine, et les opérateurs cherchent à amener les consommateurs à utiliser des technologies et des services qui vont au-delà des simples SMS ou MMS pour promouvoir l’usage du smartphone", précise-t-elle.

Une croissance soutenue sur l’ensemble de la période

Avant d’ajouter : "Le développement d’applications - comme la banque sur mobile ou la publicité sur les appareils nomades - peut devenir une voie stratégique pour les compagnies locales". D’autant que le PIB du pays est relativement élevé. Les revenus du haut-débit vont connaître une croissance significative sur la période analysée, pour atteindre  340 millions de dollars à la fin de l’année 2015. Soit une croissance par année de plus de 10 %.