L’éditeur européen de plates-formes de services mobiles sur PDA et WAP, Aladdino avait lancé en mars 2001 une recherche de fonds de 5 à 7 millions de F. Les conditions exigées par les éventuels inve...

L’éditeur européen de plates-formes de services mobiles sur PDA et WAP, Aladdino avait lancé en mars 2001 une recherche de fonds de 5 à 7 millions de F. Les conditions exigées par les éventuels investisseurs étant excessives et le marché des solutions mobiles étant plus lent que prévu à s’établir, Aladdino renonce aujourd’hui à sa levée de fonds. La société préfère se focaliser sur son secteur d’activité, tout en proposant plus de services en dehors de ses prestations d’éditeur. Ayant réalisé un chiffre d’affaires de 4,8 millions de F sur 9 premiers mois de 2001, Aladdino compte atteindre 8,4 millions de F fin 2001. Malgré la conjoncture difficile, l’avantage procuré par les solutions d’Aladdino est clairement perçu par les clients. Récemment, la société a ainsi remporté deux contrats significatifs. L’un avec Vademecum, leader en Espagne des prestations aux médecins pour réaliser un service permettant de consulter off line, l’éventail complet des médicaments commercialisés, de préparer des prescriptions et de rechercher les interactions entre médicaments et les contre indications. Ce service sera disponible sur Pocket PC et Palm dès décembre 2001. Le second avec Decathon qui va commercialiser un pack de service pour les passionnés de montagne. Ce service sera disponible sur le Sagem 3050, un combiné Pocket PC + téléphone. Il sera accessible off line avec la capacité de réaliser des mises à jour en wireless. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 24/10/2001)