Avec une part de marché de 56 %, Alcatel est le numéro un mondial dans la technologie ADSL. Le groupe devrait livrer cette année six millions de lignes au lieu des trois millions prévues. Selon les ...

Avec une part de marché de 56 %, Alcatel est le numéro un mondial dans la technologie ADSL. Le groupe devrait livrer cette année six millions de lignes au lieu des trois millions prévues. Selon les analystes industriels, l'acquisition finalisée de Newbridge place Alcatel au premier rang sur le marché mondial de l'accès radio large bande, appelé aussi LMDS, avec une part de marché estimée à 40 %. Cette acquisition place également Alcatel numéro un ou numéro deux, selon les pays, dans la commutation large bande multi-protocoles. Selon Krish Prabhu, directeur général adjoint d'Alcatel et président d'Alcatel Americas, l'objectif d'Alcatel est de reprendre une position de numéro un sur le marché mondial de la commutation large bande multi-protocoles basée sur les technologies ATM/MPLS et d'être l'un des trois vainqueurs de la bataille du routeur terabit optique. Alcatel a investi, au cours des deux dernières années, 16 milliards de dollars en Amérique du Nord (y compris l'acquisition de Newbridge). La part de son chiffre d'affaires réalisé en Amérique du Nord est passé de 350 millions de dollars en 1995 à près de 4,5 milliards de dollars en 1999, soit plus de 20 % du chiffre d'affaires total du Groupe. De son côté, pour l'année fiscale 2000, Newbridge a généré 38 % de son chiffre d'affaires sur les marchés américains et enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de plus de 50 % au cours des deux derniers trimestre fiscaux. L'intégration réussie de Newbridge va permettre à Alcatel de redoubler ses efforts sur le marché américain, partie intégrante de sa stratégie visant à devenir l'un des trois premiers acteurs dans le domaine des réseaux. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 07/06/2000)