A compter du 1er janvier 2003, Alcatel se réorganise en trois segments de marché couvrant la gamme complète des solutions de communication voix et données : >- Communications fixes ...

A compter du 1er janvier 2003, Alcatel se réorganise en trois segments de marché couvrant la gamme complète des solutions de communication voix et données : - Communications fixes, segment sur lequel Alcatel capitalise sur sa position de leader mondial du large bande, - Communications mobiles, segment sur lequel Alcatel tire parti de sa montée en puissance dans les marchés 2 et 2,5G pour se développer dans celui du 3G - Communications privées, segment s’adressant aux marchés autres que ceux des opérateurs de télécommunications, comme les entreprises, l’espace et les grandes institutions. A chaque segment de marché correspond un centre de profit dédié, organisé pour plusieurs missions : - développer des solutions de réseau de bout en bout, permettant d’optimiser et de garantir performance et qualité de service, - offrir des services permettant à ses clients de réduire leurs dépenses d’exploitation, dans le cadre de partenariats à long terme, - concevoir des solutions de communication s’appuyant sur une large gamme d’applications à valeur ajoutée, afin de fournir à ses clients de nouvelles sources de revenus. Serge Tchuruk, le président d’Alcatel, a déclaré « la nouvelle organisation permet en outre d’accroître l’efficacité du programme de restructuration en cours. Elle contribuera à réduire les coûts, tout en faisant du groupe une société totalement orientée marchés et solutions ». Les communications fixes devraient représenter près de 40 % du chiffre d’affaires et les communications mobiles et privées 30 % chacune. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 20/12/2002)