Selon la dernière étude du groupe Dell’Oro, la part de marché ADSL d’Alcatel, calculée d’après les livraisons de lignes effectuées au cours du deuxième trimestre 2000, a atteint 54,2 %, en hausse de...

Selon la dernière étude du groupe Dell’Oro, la part de marché ADSL d’Alcatel, calculée d’après les livraisons de lignes effectuées au cours du deuxième trimestre 2000, a atteint 54,2 %, en hausse de 10 % par rapport au second trimestre 1999, soit plus de trois fois celui de son concurrent immédiat (13 %), en diminution de 11 % par rapport au second trimestre 1999. Depuis le début des livraisons en volume en 1998, Alcatel a livré plus de lignes ADSL que l’ensemble des autres fournisseurs, selon Dell’Oro. Vice président et responsable du groupe DSL chez Alcatel, Willem Verbiest déclare «au cours du second trimestre 2000, la technologie ADSL est restée la technologie DSL la plus demandée, représentant 76 % de toutes les lignes DSL livrées». Alcatel a livré au total, plus d’un million de lignes ADSL au cours du second trimestre. Pour l’ensemble de l’année 2000, Alcatel prévoit de livrer 5 millions de lignes au total. La part de marché d’Alcatel est alimentée par les ventes aux plus grands opérateurs mondiaux, la plupart étant en début de phase de déploiement ADSL à grande échelle, dans un contexte de forte concurrence. On estime à 130 millions le nombre de paires de cuivre connectant les particuliers au réseau téléphonique en Amérique du Nord, chacune constituant une connexion DSL potentielle. Les perspectives européennes sont tout aussi prometteuses. En Asie, Alcatel a pour principaux clients Singapore Telecom, Telkstra en Australie et Hongkong et Shanghai PTAs en Cine. La compagnie coréenne Hanaro Telecom est le second client mondial d’Alcatel en ADSL. Alcatel a en Amérique du Sud, marché embryonnaire là aussi pour l’ADSL, livré des clients au Brésil, au Mexique, en Argentine et au Chili. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 01/09/2000)