Au 1er trimestre 2002, Alcatel a réalisé un chiffre d’affaires de 4 296 millions d’euros, en baisse de 27 % par rapport au 1er trimestre 2001 et en baisse de 32,7 % par rapport au trimestre ...

Au 1er trimestre 2002, Alcatel a réalisé un chiffre d’affaires de 4 296 millions d’euros, en baisse de 27 % par rapport au 1er trimestre 2001 et en baisse de 32,7 % par rapport au trimestre précédent. L’Europe de l’Ouest a généré 40 % du chiffre d’affaires, le reste de l’Europe 7 %, les Etats-Unis 19 %, l’Asie 17 %, le reste du Monde 17 %. Les pertes opérationnelles incluant des dépréciations de stocks de – 33 millions d’euros s’élèvent à 343 millions d’euros, contre un résultat opérationnel positif de 132 millions d’euros au 1er trimestre 2001. La perte nette atteint 836 millions d’euros, contre + 346 millions d’euros au 1er trimestre 2001. L’activité Réseaux a généré un chiffre d’affaires de 2 085 millions d’euros, en chute de 27,4 % par rapport à un an plus tôt. Les pertes opérationnelles s’établissent à 119 millions d’euros. L’activité Optique a généré un chiffre d’affaires de 1 047 millions d’euros (- 41,2 %). Les ventes de réseaux optiques terrestres se maintiennent en Europe mais ralentissent aux Etats-Unis. Les pertes opérationnelles atteignent 153 millions d’euros, contre + 198 millions au 1er trimestre 2001. Le chiffre d’affaires de l’activité e-Business s’élève à 591 millions d’euros, en hausse de 4,2 % par rapport au 1er trimestre 2001. Les ventes de terminaux mobiles GSM continuent leur progression avec des ventes de 3 millions d’unités, contre 2,4 millions au 1er trimestre 2001. Genesys confirme sa position de leader avec une croissance des ventes à double chiffres. Les pertes opérationnelles du secteur s’établissent à 28 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de l’activité Espace et composants atteint 702 millions d’euros, en diminution de 25,3 % par rapport au 1er trimestre 2001. Les ventes de satellites et de batteries se maintiennent. Les ventes de composants diminuent du fait du ralentissement de l’économie mondiale et du marché des télécoms. Le résultat opérationnel s’élève à 15 millions d’euros, contre 53 millions d’euros au 1er trimestre 2001. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 25/04/2002)