Atlinks. Alcatel et Thomson Multimédia avaient annoncé le 20 juillet dernier la fusion de leurs activités de téléphonie résidentielle, terminaux Internet, modems ADSL et modems numériques pour le ...

Atlinks. Alcatel et Thomson Multimédia avaient annoncé le 20 juillet dernier la fusion de leurs activités de téléphonie résidentielle, terminaux Internet, modems ADSL et modems numériques pour le câble. Cet accord vient d'être finalisé et donne naissance à une nouvelle société de droit français, basée à Colombes (Hauts-de-Seine), baptisée Atlinks. Avec un chiffre d'affaires estimé pour cette année à 5,5 milliards de F, Atlinks est le leader de la téléphonie résidentielle avec 25 millions d'unités vendues dans le monde. La nouvelle société veut se développer sur les segments de marché grand public, comme les téléphones sans fil numériques résidentiels, les téléphones à écran ou les systèmes de messagerie. Atlinks commercialise une large gamme d'équipements résidentiels de communication liés à l'Internet : terminaux emails ou Internet screen phone, comme le Web Touch One. Le Web Touch One, a été lancé en France, sous la marque Alcatel, avec deux fournisseurs d'accès à l'Internet, Wanadoo et LibertySurf. Cette offre packagée est disponible dans plus de 500 points de vente. Le produit est présent en Allemagne dans 200 points de vente avec Lycos Bertelsmann et Debitel depuis novembre dernier. Terra, fournisseur d'accès à Internet, proposera le WebTouch en Espagne à partir de mars 2000. Enfin, en Asie, Singapore Telecom propose une offre packagée depuis la mi-février 2000. Atlinks compte vendre 600 000 exemplaires du Web Touch One en 2000. La société bénéficie de la forte présence des marques RCS et GE sur le continent américain, de la notoriété de la marque Alcatel dans la téléphonie résidentielle en Europe et dans le reste du monde, ainsi que de l'expertise reconnue de Thomson Multimédia dans la distribution grand public et des fortes relations d'Alcatel avec les opérateurs de télécommunication. De plus, Atlinks compte commercialiser ses produits via de nouveaux canaux de distribution, comme le commerce électronique. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 28/02/2000)