NTT DoCoMo, le premier opérateur mobile au Japon va s’allier avec Google, pour renforcer son service Internet mobile "i-mode", selon la presse nippone.

Dès le printemps prochain, les abonnés au service i-mode de NTT DoCoMo pourront accéder aux services de recherches de Google, aux fonctionnalités telles que l'email, l'agenda et le stockage de photos, selon le quotidien économique Nikkei. Par ailleurs, NTT DoCoMo envisage également de développer une nouvelle génération de combinés équipés du système d'exploitation "Androïd" que prépare Google, rapporte le journal. Rappelons que les services de recherche et de courrier électronique de Google sont déjà présents sur le portail mobile du deuxième opérateur japonais KDDI, mais ce dernier n'a pas de partenariat de co-développement avec Google aussi avancé que celui envisagé par NTT DoCoMo. Cette alliance permettrait à Google d’accéder aux 48 millions d'utilisateurs du service mobile "i-mode" de NTT DoCoMo, au moment où le géant américain cherche à se développer au Japon et à grignoter des parts de marché face à Yahoo! Japan, le premier portail de recherches Internet japonais. NTT DoCoMo, qui contrôle plus de 50% du marché mobile au Japon, est le seul opérateur à perdre des abonnés depuis l’introduction de la portabilité des numéros mobiles en automne 2006. Softbank, le troisième opérateur japonais, a enregistré en novembre dernier 191 600 abonnés supplémentaires, surclassant ses concurrents pour le septième mois consécutif. NTT DoCoMo n'a enregistré que 48 200 nouveaux abonnés, moins que Softbank et KDDI. [Via : ShanghaiDaily] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi