Andrew Corporation, fournisseur mondial de services et de systèmes de communications, et Allen Telecom (http://www.allentele.com), fournisseur d’équipements sans fil pour les infrastructures ...

Andrew Corporation, fournisseur mondial de services et de systèmes de communications, et Allen Telecom (http://www.allentele.com), fournisseur d’équipements sans fil pour les infrastructures de télécommunications mondiales, viennent de signer un accord définitif, portant sur l’acquisition de la société Allen par Andrew, dans le cadre d’un échange d’actions évalué à près de 500 millions de dollars. Cette acquisition établit Andrew au premier rang mondial des fabricants de sous-systèmes pour infrastructures sans fil. Désormais, la société peut proposer des solutions complètes à ses clients, notamment un environnement RF complet pour stations de base. La nouvelle entité sera le premier fournisseur mondial de câbles coaxiaux, d’amplificateurs de puissance RF, d’antennes terrestres microwave, de solutions de géo-localisation réseau, de répéteurs et de systèmes de communication intra-muros ainsi que le deuxième fabricant de filtres et d’antennes pour stations de base. Andrew dispose à présent de ressources uniques sur le marché des télécommunications lui permettant, d’une part, d’accélérer sa croissance à moyen terme grâce à sa présence accrue sur ces segments clés, d’autre part, de remporter une plus grande part du marché des sous-systèmes pour infrastructures sans fil, évalué à 20 milliards de dollars. Grâce à la synergie offerte par cette intégration, la nouvelle société devrait réaliser d’importantes économies évaluées à plus de 40 millions de dollars par an dans les secteurs de la fabrication, des achats, de la R&D ainsi que des ventes, des frais généraux et de l’administration. A l’issue de la transaction, la nouvelle entité emploiera près de 7 000 personnes, générera un chiffre d’affaires annuel pro forma d’environ 1,3 milliard de dollars et investira environ 90 millions de dollars en R&D. Philip Colburn, chairman d’Allen et Robert G. Paul, CEO d’Allen rejoindront le conseil d’administration d’Andrew. Liée à l’approbation des actionnaires des deux sociétés, à l’expiration de la période d’attente imposée par la loi Hart-Scott-Rodino et à d’autres réserves réglementaires, la transaction devrait être finalisée au cours du 1er semestre 2003. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 27/02/2003)