Malgré un budget conséquent et des résultats payants, les annonceurs ne seraient pas satisfaits de leur stratégies marketing sur les réseaux sociaux. Repenser les objectifs serait peut-être la solution.

Les annonceurs, peu satisfaits de leurs tactiques marketing sur les réseaux sociaux ?

« Avec des milliards de personnes à travers le monde activement connectées à Facebook, Twitter, Google +, Linked In, et Pinterest, les annonceurs se sont vivement tournés vers les médias sociaux pour attirer leurs audiences cibles » explique Aaron Goldman, directeur marketing pour la plate-forme mondiale de marketing social Kenshoo. Toutefois, ces campagnes ne semblent, pour l'instant, pas toujours satisfaisantes. En effet, l'enquête «The Key to Successful Social Advertising» réalisée aux États-Unis en février 2013 par Forrester Consulting* révèle que même si les annonceurs sociaux utilisent un large éventail de stratégies organiques et payantes à travers une variété de sites sociaux, plus d'un sur trois ne sont pas satisfaits de leurs efforts.

Un constat en demi-teinte

Ainsi, la tactique la plus fréquemment utilisée reste à maintenir des annonces de marque sur les réseaux sociaux grand public (87%), d'entreprises (51%) et sur les microblogs (67%). Mais l'étude rappelle que les pages de marque seules ne suffisent pas à créer une stratégie de marketing social efficace. De plus, les annonceurs sociaux n'utilisent toujours pas les tactiques d'optimisation avancée. Ainsi, plus de la moitié de ces annonceurs utilisent en effet un système de rotation de la publicité, et seulement un tiers utilise le ciblage granulaire (d'une très grande précision) pour atteindre les bonnes cibles. Enfin, d'après l'étude, il semblerait que les annonceurs sociaux qui payent pour promouvoir leur contenu de marque sont plus satisfaits, tandis que ceux qui ont acheté des publicités payées étaient eux davantage satisfaits de leur aptitude à conduire des achats.

Utiliser de nouvelles méthodes

Pour améliorer les résultats de ces annonceurs, l'étude propose donc différentes solutions. En plus d'utiliser davantage de publicités sociales payantes, les marketeurs devraient promouvoir le contenu qu'ils se contente pour l'instant de poster. Pour l'instant seuls 8% le font tandis que 3% osent acheter des publicités. L'étude met également en lumières les quatre étapes fondamentales que les marketeurs peuvent utiliser pour améliorer immédiatement leurs résultats : définir des objectifs de marketing clairs, promouvoir leur marque et leur contenu, profiter d'un ciblage robuste, et développer une approche holistique (considérer les phénomènes comme des totalités). Car si les marketeurs américains dépensent plus de deux milliards de dollars par an en tactiques sociales en tout genre pour atteindre plus d'un milliard d'utilisateurs de réseaux sociaux, autant que cela leur serve.

*auprès de 105 grands annonceurs sociaux qui dépensent plus de 100 000 dollars par an en annonces sur les médias sociaux

 

Rédigé par Kathleen Comte
Journaliste