Les entreprises adoptent massivement des solutions cloud pour communiquer. Ce qui représente logiquement une menace sérieuse pour les fournisseurs traditionnels d'équipements.

Les applications de communication se dirigent vers les nuages

On l'a suffisamment répété, le marché du cloud est en plein essor. D'après une étude menée par  ABIResearch, en 2016, plus de 41% des communications en entreprises se feront via des services hébergés. De fait, cette tendance menace évidemment le marché des équipements  en communication dans les entreprises. Il apparaît ainsi que de plus en plus de solutions de télécommunications se déplacent vers les nuages, diminuant par là même les besoins en équipements traditionnels.

Des besoins croissants en cloud au sein des entreprises

D'après l'étude, trois tendances majeures sont à l'origine de cette migration. La première d'entre elles est la multiplication des datacenters. Celle-ci autorise une virtualisation croissante des données et des interactions. Deuxième facteur: le besoin qu'ont les entreprises en terme d'interconnexions des employés. Elles doivent ainsi fournir à leurs salariés des outils permettant de connecter efficacement les différents services de l'entreprise. Comme il est souligné dans l'étude, "les applications cloud facilitent de manière conséquente les affaires, en ce qu'elles permettent de rester connecté à la fois sur le lieu de travail et à distance".

Les fournisseurs d'équipement client devront s'adapter ou perdre leur marché.

Enfin, les gains en termes d'organisation, de temps et d'argent engendrés finissent de convaincre les décisionnaires de ces mêmes compagnies. Parmi les acteurs du marché des équipements, les petits vendeurs seront les plus touchés. Et pourraient être supplantés par les fournisseurs de services cloud. Les grandes entreprises, quant à elles, devraient se convertir en majorité en fournisseurs de solutions hébergées dans les nuages.