Les revenus générés par le marché de la téléphonie mobile vont augmenter sensiblement d'ici à 2015. En particulier grâce à l'augmentation du trafic des données sur ces appareils.

Arabie Saoudite : le secteur des télécoms en plein développement

 

Le secteur de la télécommunication a toutes les chances de poursuivre sa croissance en Arabie Saoudite, affirme Pyramid Research dans un rapport. Le marché devrait passer de 11 milliards de dollars en 2009 à plus de 14 milliards en 2015, principalement grâce à l’augmentation du trafic de données mobiles et aux services lancés par les opérateurs pour renforcer la 3G dans le pays. Autre facteur déterminant : l’effort des instances régulatrices pour promouvoir la compétition entre les acteurs du marché des télécommunications. Ce dernier comptant désormais cinq opérateurs mobiles et trois licences de téléphonie fixe. Après une situation de monopole en 2005.

La hausse du trafic compensera la baisse des prix

Dans les cinq prochaines années, les prix des communications vocales vont continuer à baisser de façon significative en raison d’une compétition plus importante entre les opérateurs, mais en terme de revenus, cela sera largement compensé par l’augmentation des données mobiles”, explique Hussam Barhoush, Senior Analyst chez Pyramid Research et auteur de l’étude. Les données mobiles compteront pour près de 3 milliards de dollars en 2015, avec un taux moyen de croissance par année de 17 % sur l’ensemble de la période.

La 4G disponible dès 2011

Le nombre de contrats mobiles devrait par ailleurs augmenter de 4 % par an, pour passer de 42 millions aujourd’hui à plus de 40 millions d’ici cinq ans. Et les mobiles capables de se connecter à la 3G, qui ne représentaient que 40 % des appareils en 2009 compteront pour près de 80 % en 2015, selon les analystes. “La 4G devrait par ailleurs faire son apparition dès l’année prochaine, les trois opérateurs principaux développant des infrastructures LTE en ce moment”, soulignent-ils.