C'est lancé ! Après quelques semaines de classiques rumeurs au sujet des premières offres sur AT&T Wireless, 3ème opérateur de téléphonie mobile des Etats-Unis, c'est Cingular, le 2ème opérateur...

C’est lancé ! Après quelques semaines de classiques rumeurs au sujet des premières offres sur AT&T Wireless, 3ème opérateur de téléphonie mobile des Etats-Unis, c’est Cingular, le 2ème opérateur de téléphonie mobile américain, qui a fait la première proposition ce week-end : 27 milliards de dollars. Si l’opération réussissait, Cingular Wireless se retrouverait avec un ensemble de 45 millions de clients, et prendrait ainsi le leadership du marché, devant Verizon Wireless qui possède 36 millions de clients.

Rien n’est joué cependant ! Cingular Wireless devra sans doute affronter les appétits de deux concurrents très sérieux. D’une part, NTT Docomo : il reste l’actionnaire principal d’AT&T Wireless dont il a acheté 16 % en 2001 pour près de 10 milliards de dollars ! Bien que l’opérateur nippon se soit montré déçu de ses investissements, il pourrait cependant vouloir poursuivre.

D’autre part l’opérateur britannique Vodafone. Il possède 45 % de parts chez Verizon, et a jusqu’alors toujours résisté à la pression de ce dernier de vouloir les lui racheter. Selon les analystes, Vodafone pourrait très bien faire volte face, et utiliser ce capital pour lancer une autre offre sur Cingular Wireless ! Quoi qu’il en soit, les six opérateurs qui se partagent le marché de téléphonie mobile aux Etats-Unis sont face à une situation de plus en plus concurrentielle qui devrait prochainement les conduire à se consolider.

(Atelier groupe BNP Paribas – 21/01/2004)