Pour l’exercice clos au 30 juin 2000, le groupe Avenir Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 769,5 millions d’euros, en hausse de 97 % par rapport à l’exercice précédent, et un résultat net par...

Pour l’exercice clos au 30 juin 2000, le groupe Avenir Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 769,5 millions d’euros, en hausse de 97 % par rapport à l’exercice précédent, et un résultat net part du groupe de 31,3 millions d’euros, en progression de 74 %, dépassant les prévisions (30 millions d’euros). Le groupe s’est centré, au cours de cet exercice, sur deux activités: son activité historique de distributeur global en télécommunications et sa nouvelle activité de Global Internet Provider, Net Up. L’activité de Net-Up a déjà généré un chiffre d’affaires de 37,8 millions d’euros. Les ventes d’abonnement et de téléphones associés représentent 55 % du chiffre d’affaires consolidé, les ventes de téléphones et d’accessoires 37 %, les ventes de l’activité Internet 5 % et les ventes de service 3 %. La croissance de l’activité mobile en France et le développement du groupe à l’international, dont le chiffre d’affaires progresse aussi de 97 %, contribuent principalement à la forte augmentation du chiffre d’affaires consolidé du groupe. L’effectif du groupe a augmenté en un an de 1 662 personnes, atteignant au 30 juin 2000, 2 783 personnes. Avenir Telecom a acquis en France le réseau Interdiscount en décembre 1999 pour y développer son nouveau concept Internity, renforçant ainsi sa position de leader de la distribution directe indépendante. Après l’acquisition du 1er distributeur indépendant roumain en téléphonie mobile, Global Net, et de la société américaine de distribution, Liberty Tel, Avenir Telecom devient leader en Pologne en rachetant Aktel, première chaîne de téléphonie mobile du pays. La diffusion des forfaits Net Up dont l’offre ‘e-pack’» alliant un ordinateur de marque (IBM, Fujitsu, Toshiba) l’accès Internet illimité et des heures de communication, permettra d’atteindre les 400 000 abonnés fin 2000. Cette activité devrait générer un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros et un résultat d’exploitation négatif de 32 millions d’euros. En France, le groupe conforte sa position dominante dans la distribution directe dans le secteur des télécoms en déployant le réseau Internity (10 magasins Interdiscount sont requalifiés chaque mois). Avenir Telecom poursuit son développement à l’international selon deux axes: croissance externe dans les pays matures (Allemagne, Royaume-Uni) et croissance organique dans les pays émergents (Pologne, Roumanie, Maroc). Pour l’exercice 2000-2001, le groupe table sur une croissance de son chiffre d’affaires de 30 à 40 %. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 13/09/2000)