L’ART vient de publier les chiffres du marché des services de télécommunications pour le 2ème trimestre 2002. Le marché des télécommunications dans son ensemble génère un chiffre d'affaires ...

L’ART vient de publier les chiffres du marché des services de télécommunications pour le 2ème trimestre 2002. Le marché des télécommunications dans son ensemble génère un chiffre d’affaires au 2ème trimestre de 8,252 milliards d’euros, en légère baisse de 0,4 % par rapport au 2ème trimestre 2001 (8,282 milliards d’euros). - Services d’ interconnexion Internet Depuis le 1er trimestre 2002, les volumes et les chiffres d’affaires d’interconnexion Internet ont baissé respectivement de 3,3 % et de 40,5 %.. Ils atteignent désormais 30 millions de revenus pour 3,348 milliards de minutes. A l’origine de près de la moitié des revenus d’interconnexion, les volumes des opérateurs mobiles représentent 26,8 % du volume global. - Services d’interconnexion – international entrant Depuis le 3ème trimestre 2001, les chiffres d’affaires et les volumes des services d’interconnexion baissent régulièrement. Ils chutent au 2ème trimestre 2002 respectivement de 16,6 % (258 millions d’euros) et de 6,5 % (1,838 milliard de minutes) par rapport au 2ème trimestre 2001. - Téléphonie fixe La téléphonie fixe (frais d’accès, abonnements et services supplémentaires) génère un chiffre d’affaires de 1,340 milliard d’euros, en baisse de 4 % par rapport au 2ème trimestre 2001. Le nombre de lignes fixes atteint 34 002 736 fin septembre 2002 (- 0,1 %), dont 58 824 pour le câble (- 2,2 %). Le nombre de connexions indirectes s’établit à 8 136 856 (+ 18 %), dont 4 717 888 pour la sélection appel par appel (- 1,9 %) et 3 418 968 pour la présélection (+ 64,1 %). Le chiffre d’affaires des communications au départ des lignes fixes s’élève ce trimestre à 1,964 milliard d’euros (- 2,4 %). Le chiffre d’affaires des communications à destination des mobiles (725 millions d’’euros) chute de 2,2 % entre le 1er et le 2ème trimestre 2002, tandis que les volumes progressent de 2,8 % sur la même période (2,574 milliards de minutes). Par rapport au 2ème trimestre 2001, le chiffre d’affaires des cartes d’abonnés et cartes prépayées baisse de 25 % pour atteindre 56 millions d’euros au 2ème trimestre 2002. Les volumes chutent de 32,5 % (370 millions de minutes) et le nombre de cartes prépayées vendues baisse de 33,2 % (5 735 338 unités). La publiphonie génère un chiffre d’affaires de 109 millions d’euros (- 8,2 %). Le nombre de minutes s’élève à 409 millions (- 14,4 %) et le parc de publiphones atteint fin septembre 209 563 (- 7,4 %). - Internet Les volumes Internet facturés aux clients finals s’établissent à 21,344 milliards de minutes (+ 19,3 % par rapport au 2ème trimestre 2001). Le nombre d’abonnés à Internet atteint fin septembre 7 940 000 (+ 28,5 %), dont 884 000 abonnés à Internet haut débit (+ 151,9 %) –source AFA. Le nombre d’abonnés à Internet par le câble progresse de 43 % pour atteindre 233 579 (source AFORM) et le nombre d’abonnés à Internet par ligne ADSL croît de 292,8 % (695 286 abonnés). Les recettes Internet auprès des clients finals s’élèvent au 2ème trimestre à 284 millions d’euros (- 2,9 %). Il faut noter que les chiffres publiés correspondent à l’activité des opérateurs de télécommunications. Ils n’incluent donc pas ceux des forunisseurs d’accès à Internet. - Téléphonie mobile L’ensemble du marché de la téléphonie mobile génère un chiffre d’affaires de 2,856 milliards d’euros, en hausse de 10,9 % par rapport au 2ème trimestre 2001. La part du trafic des communications nationales à destination des mobiles est passée de 22,6 % à 27,8 %. La téléphonie mobile dans son ensemble enregistre une hausse de 16,6 % en volume, soit 12,618 milliards de minutes. Au cours du trimestre, 1 371 millions de SMS ont été facturés, soit une hausse de 97,8 % par rapport au 2ème trimestre 2001 (694 millions). Le parc de la téléphonie mobile s’élève à 37 705 001, en progression de 13,6 % par rapport au 2ème trimestre 2001, dont 9 789 934 pour les abonnements ou forfaits (+ 14,6 %) et 17 915 067 pour les cartes prépayées (+ 12,5 %). La facture mensuelle moyenne payée par l’abonné atteint 25,3 euros (- 4,7 % par rapport au 2ème trimestre 2001). Le volume de trafic mensuel moyen par abonné s’établit à 112,1 minutes (+ 0,2 %) et le nombre de SMS mensuel moyen par abonné à 12,2 (+ 69,9 %). - Autres composantes du marché Les services avancés ont réalisé un chiffre d’affaires de 465 millions d’euros (+ 5,2 %). Ils chutent de 10,9 % en volume (2,359 milliards de minutes). Le chiffre d’affaires des liaisons louées atteint 551 millions d’euros (- 6,7 %), celui du transport des données 111 millions d’euros (- 29,8 %). Les services de renseignements, ventes d’annuaires et publicité réalisent un chiffre d’affaires de 81 millions d’euros (+ 7,2 %), dont 66 millions d’euros pour les opérateurs fixes (+ 6,9 %) et 15 millions d’euros pour les opérateurs mobiles (+ 8,4 %). Les terminaux et équipements générent un chiffre d’affaires en baisse de 20,5 % : 424 millions d’euros. Enfin, les services d’hébergement et de gestion de centres d’appels réalisent un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros, en baisse de 7,2 %. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 13/11/2002)