Depuis ce week-end, Itinéris compte 5 millions d’abonnés, SFR 3,8 millions et Bouygues Télécom 1,2 million. En un an, ce marché a enregistré une progression de 100 %. En novembre 1997, on comptait e...

Depuis ce week-end, Itinéris compte 5 millions d’abonnés, SFR 3,8 millions et Bouygues Télécom 1,2 million. En un an, ce marché a enregistré une progression de 100 %. En novembre 1997, on comptait en effet 4,9 millions d’abonnés à un service de téléphonie mobile. Le taux de pénétration est ainsi passé de 8,5 % à 17 % de la population française.

Les trois opérateurs et les distributeurs s’attendent à des ventes records pour Noël et tablent pour le seul mois de décembre sur près de 1,5 million de nouveaux abonnés. Tous lancent à cette occasion des offres promotionnelles. Comme l’explique Cédric Ponsot chez Cegetel “il suffit qu’un opérateur baisse ses prix pour que les autres s’alignent dans les deux jours. Pour Noël, tous les opérateurs ont baissé d’environ 100 F le prix des terminaux. Mais la baisse des prix est beaucoup moins forte que l’an dernier, car on est arrivé aujourd’hui à un niveau de tarif parmi les plus faibles d’Europe”.

Bien que le portable soit aujourd’hui entré dans les mœurs, la France reste encore loin derrière d’autre pays. Sans tenir compte de l’exception des pays scandinaves où la pénétration du mobile dépasse ou avoisine les 50 % de la population, elle s’inscrit au 20ème rang mondial, loin derrière l’Italie (31,58 %), le Portugal (25,78 %, le Japon (25 %, les Etats-Unis (21 %) ou le Royaume-Uni (18,70 %).

Avec une part de marché de 50,7 % en octobre, Itinéris se situe toujours en tête, devant SFR (38 %) et Bouygues Télécom (11 % environ).

L’année 1999 devrait être marquée par l’amélioration de la qualité des réseaux, par l’arrivée d’Internet et par la généralisation de l’e-mail sur les téléphones portables. (les Echos Le Figaro Le Parisien 15/12/1998)