La société BlueKite (http://www.bluekite.com), installée en Californie à San Francisco, commercialise au niveau mondial une plate-forme logicielle conçue pour transmettre efficacement des contenu...

La société BlueKite (http://www.bluekite.com), installée en Californie à San Francisco, commercialise au niveau mondial une plate-forme logicielle conçue pour transmettre efficacement des contenus sophistiqués aux équipements informatiques mobiles. Sa technologie permet de proposer un accès mobile, haute performance et économique, aux données critiques des intranets d’entreprise, du world wide web ou des applications à base web, messagerie électronique comprise. La plate-forme logicielle BlueKite permet aux opérateurs, fournisseurs de services, ISP et ASP, de proposer à partir du web des services de données robustes et abordables sur réseaux cellulaires. Le logiciel client BlueKite fonctionne sur les navigateurs web standard Windows 95, 98 et NT Workstation 4.0. Les futures versions BlueKite supporteront aussi le PocketPC, le Macintosh, Windows 2000 Professional et d’autres plates-formes informatiques mobiles. Les services web sans fil élaborés à partir de la plate-forme BlueKite sont en moyenne au moins cinq fois plus rapides et huit fois plus efficaces que ceux proposés via les réseaux sans fil «classiques». BlueKite étend sa présence en Europe. La société est présente au Royaume-Uni, en France et Danemark. Elle vient d’ouvrir deux nouvelles agences à Londres et à Paris. Elle possède aussi des bureaux à Copenhague, Francfort et Amsterdam. BT Cellnet vient notamment de signer un contrat avec BlueKite pour optimiser la navigation des réseaux sans fil. En intégrant la technologie Data Reduxion de BlueKite à ses services, BT Cellnet pourra proposer à ses clients des applications de données plus simples et plus évoluées. Leader sur le marché de l’Internet mobile, BT Cellnet (http://www.btcellnet.net), filiale de BT plc, totalise actuellement plus de 9 millions d’abonnés. L’opérateur couvrait fin novembre dernier 121 pays et 273 réseaux. Ayant lancé le 3 avril 2000 sur le marché britannique le premier téléphone WAP «Pay and Go», BT Cellnet annonçait la vente de 500 000 téléphones WAP en octobre 2000. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 29/01/2001)