Free monte le haut débit à 16 Mbits/s - Suite à l’avis favorable rendu par l’Autorité de Régulation des Télécommunications, Free vient d’annoncer la disponibilité de l’ ADSL 2 + pour ses...

Free monte le haut débit à 16 Mbits/s - Suite à l'avis favorable rendu par l'Autorité de Régulation des Télécommunications, Free vient d'annoncer la disponibilité de l' ADSL 2 + pour ses utilisateurs. Une offre qui va permettre de bénéficier d'un accès à Internet à très haut débit de 15 Mbit/s en réception et d'1 Mbit/s en émission, sans changement de prix (30 euros).
L'offre est accessible aux abonnés dégroupés équipés de la Freebox version 4 et dont le domicile se situe à moins de 2 km du central de dégroupage : les abonnés concernés sont donc, pour l'instant, ceux de Paris, Marseille, Lyon, Strasbourg et Metz.
Tiscali se retire partiellement des zones non dégroupées – Hier déjà, l'opérateur suédois Télé 2 annonçait la suppression de son offre sur les zones non dégroupées, arguant que les tarifs de vente de ses lignes ADSL lui faisaient perdre de l'argent sur ce segment (lire notre article du 19.10.2004 ).
Aujourd'hui, c'est au tour de Tiscali d'annoncer le retrait de son offre la moins chère dans les zones non dégroupées, pour la même raison que celle invoquée par Télé 2. Rappelons que Diego Massida, le nouveau président de Tiscali France, a adressé la semaine dernière à Jacques Chirac une lettre dans laquelle il demande des conditions pour une meilleure concurrence sur le segment du haut débit.
Résultats de l'opérateur américain Sprint – Sprint, quatrième opérateur de téléphonie mobile aux Etats-Unis, accuse au troisième trimestre une perte de 1,9 milliard de dollars (contre 497 millions de perte un an plus tôt). Son chiffre d'affaires, en hausse de 3,1 %, s'affiche à 6,92 milliards de dollars.
L'opérateur a progressé dans la téléphonie mobile, avec 429.000 nouveaux abonnés ce trimestre et une croissance de 12 % de ses ventes sur ce segment. En revanche, Sprint subit de plein fouet la concurrence sur les appels longue distance : sur cette activité, l'opérateur voit ses ventes baisser de 9 % à 1,8 milliard de dollars.
(Atelier groupe BNP Paribas - 20/10/2004)