Tiscali condamné pour contrats illicites -Le fournisseur d'accès Internet (FAI) Tiscali vient d'être condamné en France pour 24 clauses illicites ou abusives dans ses contrats d'abonnement. Sur...

Tiscali condamné pour contrats illicites - Le fournisseur d'accès Internet (FAI) Tiscali vient d'être condamné en France pour 24 clauses illicites ou abusives dans ses contrats d'abonnement. Sur son site Internet, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir en cite quelques-unes, parmi les plus importantes : a cceptation tacite des conditions générales d'utilisation (CGU) et des tarifs ou modification unilatérale des CGU, absence de responsabilité en cas de panne ou d'interruption du service, utilisation des informations nominatives à des fins commerciales, prélèvement automatique comme seul mode de paiement, résiliation arbitraire...
La première chambre du tribunal de grande instance de Paris a condamné, le 5 avril 2005, le FAI à verser 30 000 euros de dommages et intérêts à l'UFC-Que Choisir. Tiscali devra, par ailleurs, adresser à chacun de ses abonnés un courriel l'informant de cette décision et faire publier ce jugement dans trois quotidiens nationaux (Le Monde, Le Figaro et Libération).
Cegetel et Neuf Telecom réfléchiraient à un rapprochement - Avec le rachat par Telecom Italia, déjà propriétaire du FAI Alice, de Tiscali France, les acteurs Internet français semblent songer à la consolidation pour faire face. C'est ce que révèle dans son édition du 7 avril le quotidien La Tribune, selon lequel Neuf Telecom et Cegetel seraient entrés en discussions en vue d'un rapprochement de leurs activités dans le haut débit.
Avec respectivement 540 000 et 300 000 abonnés ADSL, Neuf Telecom et Cegetel pourraient plus sérieusement songer à concurrencer Free, le deuxième FAI de la place qui recense lui plus d'un million d'abonnés. Les deux intéressés n'ont pas confirmé les affirmations du quotidien.
BT rachète une filiale de Cable & Wireless en Espagne - Pour 11,6 millions d'euros, l'opérateur British Telecom s'est offert CW Business Solutions, filiale en Espagne de l'opérateur américain Cable & Wireless. L'opération s'est réglée en cash ; sur le montant versé, 5,6 millions d'euros correspondaient à la reprise des dettes de CW Business Solutions.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 08/04/2005)