A l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, l'opérateur historique anglais a fait le point sur le plan de déploiement de son réseau Wi-fi. Conclusion : les partenariats doivent...

A l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, l'opérateur historiqueanglais a fait le point sur le plan de déploiement de son réseau Wi-fi. Conclusion : les partenariats doivent être multipliés pour que le déploiement de son réseau Wi-fi s'accélère.
 
British Telecom (BT) a annoncé un excédent brut d'exploitation conforme aux attentes. L'opérateur a publié un bénéfice brut trimestriel de 1,43 milliard de livres alors qu'il s'élevait à 1,44 milliard sur la même période il y a un an.
 
Le chiffre d'affaires du groupe a enregistré une hausse de 7 % pour atteindre 5,13 milliards de livres sterling. L'opérateur tente de compenser la chute de ses revenus tirés de la téléphonie traditionnelle en développant d'autres services (VoIP...).
 
D'autre part, l'opérateur a annoncé avoir passé des contrats avec six villes du Royaume-Uni (Edimbourgh, Leeds, Liverpool, Cardiff, et Westminster) pour les équiper de bornes Wi-fi. La couverture des villes entières permettra à leurs habitants de profiter d'un accès permanent à l'information mais également, de la téléphonie sur IP mobile. Rappelons que British Telecom testait en juin dernier un téléphone convergent fixe-mobile.
 
L'initiative de BT est réalisée en collaboration avec Intel. L'industriel est familier de ce type d'initiative puisqu'il participe à l'installation de bornes Wi-fi pour couvrir entièrement la ville de Philadelphie. Dans un premier temps, BT souhaite couvrir douze villes. "la première phase avec 12 villes est juste un début. Nous sommes déjà entrain de négocier avec beaucoup d'autres municipalités", explique l'opérateur dans un communiqué.
 

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/05/2006)