Genie, la division Internet mobile de BT, filiale à 75 % de BT Wireless et à 25 % de BT Group, ouvre en France son portail web et mobile: genie.fr (http://www.genie.fr). Associant Internet et mobil...

Genie, la division Internet mobile de BT, filiale à 75 % de BT Wireless et à 25 % de BT Group, ouvre en France son portail web et mobile: genie.fr (http://www.genie.fr). Associant Internet et mobilité, genie.fr met à la disposition de ses utilisateurs un bouquet de services interactifs, de contenus et d’applications dédiés aux PC et aux téléphones portables. Le contenu de chaque site Genie est développé localement pour s’adapter aux spécificités culturelles de chaque pays. Les applications et les contenus (sport, cinéma, emploi, actualités …) sont ainsi, en France, développés en interne avec des partenaires leaders chacun dans leur domaine. Bien que Genie France soit un site français par son contenu et ses services spécifiques, ses membres profitent d’une très large communauté européenne et internationale, la tribu Genie. Accessible depuis l’adresse http://wap.genie.fr, le portail mobile de Genie permet de consulter les services du portail web, de gérer ses emails ou de consulter un itinéraire avec un plan. Disposant de portails Internet Mobile au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie, en Espagne et à Hong Kong et un portail Wap en Malaisie, Genie regroupe 2,8 millions de membres. Le contenu disponible sur les portails comprend des divertissements fournis par E4 et MTV, des résultats sportifs de eXcite, les dernières nouvelles du Ulumited Guardian, la vie du monde des affaires grâce à 451.com, les billets d’avion et les voyages proposés par Lastminute.com, les cours de bourse et toutes les cotations en temps réel de TD Waterhouse. Genie poursuivra son développement international au cours des prochains mois dans d’autres pays d’Europe et en Asie. Genie a lancé en novembre 2000 en Angleterre le premier service en ligne de vente de téléphones portables offrant un accès Internet mobile. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 1er/03/2001)