Buongiorno.it, spécialiste dans les services mobiles et interactifs (9,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2000), vient de signer un accord pour acquérir MyAlertcom, spécialiste dans le com...

Buongiorno.it, spécialiste dans les services mobiles et interactifs (9,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2000), vient de signer un accord pour acquérir MyAlertcom, spécialiste dans le commerce mobile par systèmes d’alerte, créant ainsi le premier groupe européen indépendant dans le secteur des services mobiles, avec 300 salariés et plus de 22 millions d’abonnés dans 9 pays, avec une position dominante en Espagne et en Italie, et une présence au Royaume-Uni, en France, en Espagne, Autriche, Finlande, Bulgarie et aux Etats-Unis. . Buongiorno va acquérir 100 % des actions MyAlert.com. Les actionnaires de MyAlert.com recevront en échange les parts Buongiorno nouvellement émises détenant environ 1/3 du capital après augmentation. Cet accord sera soumis à l’approbation des actionnaires de Buongiorno.it fin août. Buongiorno.it est détenue, entre autres, par la société Camfin de Tronchetti Provera, la société Barilla ainsi que 3i et San Paolo IMI Private Equity. Les actionnaires principaux de MyAlert.com sont le fondateur M. Jorge Mata, 3i, Nomura et la banque Santander. Le fondateur de Buongiorno.it, Mauro del Rio, et Andrea Casalini demeurent respectivement président du conseil d’administration et PDG de la société. Jorge Mata rejoindra l’équipe dirigeante de Buongiorno.it en tant que vice président du conseil d’administration. Le groupe Buongiorno (http://www.buongiorno.com), opérationnel en France, au Royaume-Uni et en Allemagne sous la marque Messagizer ainsi qu’en Espagne et en Autriche sous la marque Buongiorno, touche plus de 18 millions d’abonnés en Europe, dont 2 millions sur sa plate-forme mobile. Son offre propose plus de 400 contenus différents (e-mail et SMS) dans cinq langues. MyAlert.com (http://www.myalert.com), emploie plus de 120 salariés. Elle exerce ses activités en sept langues et possède des bureaux en Espagne, en France, au Royaume-Uni, en Finlande, en Italie, aux Etats-Unis, en Bulgarie et en Allemagne. La société a acquis en 2000 Future 121 en Finlande et Skala. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 20/08/2001)