Pour optimiser le remplissage des camions, trains et cargos, un moyen est d'identifier chaque chargement afin de pouvoir les tracer et de pouvoir les ajouter au dernier moment à un moyen de transport.

Capteurs et codes à barres optimisent le fret

Comment optimiser le remplissage des camions, trains et cargos qui sillonnent l'Europe ? En effet, selon les fondateurs du projet Euridice, beaucoup circuleraient souvent sans être chargés. Ce qui provoque des pertes tant économiques qu'écologiques. Le projet, fruit d'un consortium d'une vingtaine d'entreprises, d'universités et d'instituts de recherche a mis au point un système coopératif permettant de rendre le "fret intelligent". L'idée ? Rendre chaque marchandise indépendante en indiquant son contenu, son contexte (destination, heure d'arrivée...) et faire circuler l'information aux personnes impliquées dans la chaîne de transports.

La technologie au service de la logistique

Cela, en combinant codes à barres sur les chargements, réseaux de capteurs, et système de communication sans fil. Chaque paquet est pourvu d’une ID sous forme de code barre unique, permettant à l’opérateur de l’entrepôt de déterminer son contenu et demander une palette ou un containeur. Grâce à l’ID, il peut accéder aux informations du propriétaire de la marchandise et déterminer son itinéraire. Ainsi, il serait possible de savoir où se trouvent les cargaisons, où elles vont, à quelle heure elles doivent arriver, qui intervient dans les entrepôts et comment se déroule le transport. Le but ? Eviter les retours à vide en optimisant les déplacements des transporteurs. Les responsables d'acheminement, via un système central, pourraient ainsi être capables d'identifier chaque contenu déplacé, sa situation.

Une logistique toujours plus connectée

Mais aussi de s'adapter en fonction des situations et tenir informés les acteurs du processus (entrepôts, opérateurs, destinataires, fournisseurs...). Le but est aussi de trouver de la place dans un camion qui passerait à proximité sans chargement, connaître sa position, tenir informés les destinataires et estimer l'heure d'arrivée des marchandises. A noter que pour optimiser le remplissage des containers, il existe d'autres systèmes comme JOC Exchange, une plate-forme en SaaS permettant d'échanger sur internet de la capacité de stockage de conteneur maritime.