Messier qui présentait la Cegetel il y a un an comme "le seul opérateur global concurrent de France Télécom" a confirmé hier la stratégie qu'il entendait mener à compter du 1er janvier 1998 sans tou...

Messier qui présentait la Cegetel il y a un an comme "le seul opérateur global concurrent de France Télécom" a confirmé hier la stratégie qu'il entendait mener à compter du 1er janvier 1998 sans toutefois révéler ses conditions tarifaires, tout en précisant cependant que Cegetel sera moins cher que France Télécom. Ayant des objectifs qualifiés "d'ambitieux", Jean-Marie Messier a rappelé que d'ici à cinq ans, Cegetel visait à conquérir 20 % du marché français des télécommunications dont 40 % dans les mobiles, 20 % dans la longue distance et l'international, 10 % dans la téléphonie locale et 20 % dans les transmissions de données "D'ici à 2005, le pôle télécoms de la Générale des Eaux devrait peser de l 'ordre de 40 milliards de F". Cette année, avec 2 millions d'abonnés, le chiffre d'affaires de SFR dans le radiotéléphone devrait atteindre, à lui seul, 10 milliards de F (5,1 milliards en 1996). Le 15 septembre, SFR a lancé une nouvelle offensive tarifaire et annoncé le lancement d'une carte prépayée qualifiée "d'innovante" en novembre. Cegetel a finalisé, sur le marché des entreprises, l'intégration des équipes de BT France portant ses effectifs se consacrant uniquement à ce secteur de clientèle à 400 personnes (1 000 à la fin de l'année) sur un total de 4 000 fin 1997. Cegetel et son allié la SNCF disposent d'un réseau national en fibre optique de 8 000 km qui offrira d'ici à la fin de l'année 20 noeuds de raccordement au réseau France Télécom. Pour les trois prochaines années, Cegetel va maintenir ses investissements au rythme de 15 milliards de F. N'entendant pas rester absent du "phénomène Internet", Jean Marie Messier dévoile également sa stratégie dans ce domaine "le service d'accès à Internet est au coeur de notre métier d'opérateur global de télécommunications". Cegetel va ainsi proposer une offre d'abonnement à 65 F par mois via Havas On Line ainsi qu'une offre d'accès à haut débit gratuite pour les 500 premières écoles qui en feront la demande. A partir du mois prochain, une offre d'hébérgement gratuite des sites Web développés par les écoles sera aussi proposée. En collaboration avec Microsoft et HP, l'opérateur fera également une offre d'équipements en matériels informatiques et logiciels. (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - Libération - 18/09/1997)