Cegetel est aujourd'hui présent dans les services mobiles avec SFR, la téléphonie fixe avec le "7", l'accès à Internet grâce à sa filiale Havas On Line et sa prise de participation majoritaire dans ...

Cegetel est aujourd'hui présent dans les services mobiles avec SFR, la téléphonie fixe avec le "7", l'accès à Internet grâce à sa filiale Havas On Line et sa prise de participation majoritaire dans AOL France et, enfin, dans les services spécifiques aux entreprises. Ayant doublé au cours des dix derniers mois le nombre de ses abonnés à ses services de téléphonie mobile (2 millions environ aujourd'hui), Cegetel table sur un nouveau doublement de ce chiffre d'ici à la fin de l'année. Pour améliorer la couverture de son réseau, particulièrement dans les zones à très forte densité de populaition, les régions rurales mal couvertes et les trajets du TGV, Cegetel va investir cette année 7 milliards de F (3,8 milliards de F en 1997, 2,7 milliards en 1996).

Ayant décidé de passer à l'offensive, SFR propose deux réelles innovations marketing. Tout d'abord, reprenant à son compte l'idée développée par Itinéris de faire payer au consommateur une facture plus proche de la réalité de sa consommation, Cegetel lance une nouvelle offre "Sérénité" (deux heures de communications pour 215 F, au-delà la minute supplémentaire de communication coûte 1 F TTC). Ce forfait permet à SFR d'afficher les prix les plus bas du marché et surtout de proposer aux gros consommateurs, une offre tarifaire peu onéreuse. Son autre innovation porte sur l'introduction du premier forfait familial. Destiné aux couples, son coffret "Complice" offre, pour 890 F deux téléphones (le One Touch Club d'Alcatel), deux numéros de téléphone, deux abonnements et une heure de communication gratuite mensuelle entre les deux téléphones. Par ailleurs, durant la période de la Coupe du monde de football, SFR casse les prix de ses coffrets traditionnels. En septembre, SFR lancera le premier forfait de téléphonie fixe et mobile regroupant dans une même offre, sur une même facture, un crédit de communications mobiles et fixes longue distance.

De plus, tout comme Bouygues Télécom (voir la revue de presse du 19/05), Cegetel commercialisera les services d'Iridium et proposera des terminaux téléphoniques bimodes permettant de choisir entre le mode terrestre (plus économique) et le mode satellitaire (couverture globale). (La Tribune - les Echos - Le Figaro - 20/05/1998)