de 33,3 %. Au 1er semestre 2001, France Télécom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 20,4 milliards d’euros, en hausse de 33,3 % par rapport au 1er semestre 2000, après une croissance annu...

de 33,3 %. Au 1er semestre 2001, France Télécom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 20,4 milliards d’euros, en hausse de 33,3 % par rapport au 1er semestre 2000, après une croissance annuelle en 2000 de 23,7 %. France Télécom totalisait fin juin 2001 dans les sociétés contrôlées 86 millions d’abonnés, contre 59,8 millions fin juin 2000 (+ 43,9 %). Le chiffre d’affaires contributif d’Orange s’élève à 6,9 milliards d’euros, en hausse de 122,4 % par rapport au 1er semestre 2000. Le nombre de clients des filiales contrôlées par le groupe Orange atteint 35,5 millions, contre 15,6 millions fin juin 2000 (+ 128 %). Fin juin 2001, le chiffre d’affaires contributif de Wanadoo s’élève à 642 millions d’euros (+ 49 %). Le nombre de clients actifs atteignait 5,024 millions, dont 2,326 millions en France et 2,033 millions au Royaume-Uni avec Freeserve, soit une augmentation en un an de 167 % (+ 59 % hors Freeserve). Les services fixes, voix et données en France ont généré un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros (+ 6,9 % par rapport au 1er semestre 2000). Les services fixes, voix et données hors de France croissent de 17,6 % au 30 juin 2001. La progression s’élève à 4,6 % à périmètre et taux de change constants. Elle concerne le développement des services fixes, notamment en Espagne et au Salvador, et la croissance de l’activité des réseaux mobiles principalement en Egypte et au Liban. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 21/08/2001)