En 2002, France Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 46,6 milliards d’euros, en progression de 8,4 % par rapport à 2001, en ligne avec les objectifs. Cette croissance correspond ...

En 2002, France Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 46,6 milliards d’euros, en progression de 8,4 % par rapport à 2001, en ligne avec les objectifs. Cette croissance correspond au développement des opérations à l’international dont les revenus progressent de 24,9 % avec, notamment, l’intégration depuis le 1er avril 2002 de l’opérateur polonais TP Group. Le nombre de clients de France Telecom atteint 111,7 millions fin décembre 2002, en hausse de 8,1 %, dont 49,9 millions pour les télécommunications mobiles, 49,5 millions pour la téléphonie fixe, 10,1 millions pour l’accès Internet, 2,2 millions pour les réseaux câblés. En 2002, Orange et Wanadoo affichent des taux de croissance soutenus, respectivement + 11,7 % et + 30,4 % en données pro forma. Pour Orange, l’ARPU enregistre une évolution favorable en France et au Royaume-Uni. En un an, Wanadoo a multiplié par trois le nombre de ses clients haut débit en Europe, soit 1 374 000 clients fin décembre 2002, contre 545 000 un an plus tôt. . Le nombre d’abonnés ADSL en France atteint 1 million fin décembre. Les services fixes, voix et données en France génèrent un chiffre d’affaires de 18,70 milliards d’euros, en baisse de 5,7 % par rapport à l’an dernier. Le chiffre d’affaires des services fixes, voix et données hors de France atteint 9,33 milliards d’euros, en progression de 34 % par rapport à 2001. Grâce aux efforts mis en oeuvre au 4ème trimestre, France Telecom confirme que son Ebitda 2002 sera largement supérieur au consensus du marché et que ses dépenses d’investissement seront inférieures aux prévisions du marché. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 31/01/2003)