Au 30 septembre 2002, le chiffre d’affaires consolidé de France Télécom s’élève à 34,4 milliards d’euros, en hausse de 9 % par rapport aux neuf premiers mois de 2001. Le nombre de clients ...

Au 30 septembre 2002, le chiffre d’affaires consolidé de France Télécom s’élève à 34,4 milliards d’euros, en hausse de 9 % par rapport aux neuf premiers mois de 2001. Le nombre de clients de France Télécom s’établit fin septembre à 108,4 millions, en progression de près de 10 % en données pro forma. La progression du chiffre d’affaires est liée à la poursuite du développement des activités à l’international, dont le chiffre d’affaires progresse de 26,6 % avec, notamment, l’intégration depuis le 1er avril 2002 de l’opérateur polonais TP SA. Les activités à l’international représentent 40,9 % du chiffre d’affaires consolidé du groupe fin septembre 2002, contre 35,8 % fin septembre 2001. Le chiffre d’affaires contributif d’Orange s’élève à 12,2 milliards d’euros fin septembre 2002 (+ 12,5 %). Les revenus provenant du réseau atteignent 11,5 milliards d’euros (+ 15,4 %). Le nombre de clients dans les filiales contrôlées par le groupe Orange s’établit à 43,2 millions fin septembre 2002 (+ 12,6 %). Au cours du 3ème trimestre, l’ARPU en France et au Royaume-Uni connaît une évolution favorable. Les revenus des services non voix s’élèvent à 1,2 million d’euros et représentent 10,5 % du chiffre d’affaires global. Orange France génère un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros fin septembre 2002 (+ 10,8 %). Les revenus provenant du réseau en France progressent de 13,7 %. Le nombre de clients d’Orange France s’établit fin septembre à 18,8 millions (+ 13,2 %). Ayant enregistré au cours des neuf premiers mois de l’année 972 000 nouveaux clients nets, Orange France confirme sa position de leader avec une part de marché de 49,8 % fin septembre. Orange Royaume Uni a réalisé au 30 septembre 2002 un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros (+ 12,4 %). Les revenus issus du réseau au Royaume-Uni progressent de 12,4 %. Fin septembre, Orange UK compte 13,1 millions de clients (+ 7,2 % en un an). Orange UK a enregistré 673 000 nouveaux clients supplémentaires entre janvier et septembre 2002. Les activités d’Orange dans le reste du monde progressent de 22,2 %. Le nombre de clients s’élève à 11,4 millions fin septembre, contre 9,6 millions fin septembre 2001. Le chiffre d’affaires contributif de Wanadoo atteint 1,4 milliard d’euros (+ 29,8 %). Le nombre de clients actifs de Wanadoo s’établit à 7,1 millions, en progression de 33,4 % en un an. En France, il s’élève à 3,6 millions (+ 40,1 %) et au Royaume-Uni à 2,6 millions (+ 22,9 %). Le chiffre d’affaires des Annuaires progresse de 4 %, grâce notamment à la progression de 13 % du chiffre d’affaires des annuaires en ligne. Les produits des services de l’Internet grand public (accès, portails, e-commerce) croissent de 66,1 % grâce notamment au triplement de la base de clientèle haut débit en Europe. Le nombre d’abonnés haut débit en Europe est passé de 363 000 fin septembre 2001 (7 % des clients actifs en Europe) à 981 000 fin septembre 2002 (14 % des clients actifs en Europe). Le chiffre d’affaires contributif des Services fixes, voix et données en France baisse de 5 % fin septembre 2002. Ce résultat est dû pour l’essentiel aux services de téléphonie fixe dont le chiffre d’affaires chute de 6,9 %. La part de marché de France Télécom sur le trafic local s’établit à 82 % fin septembre 2002, contre 82,7 % en juin et 86 % en mars 2002. La part de marché de France Télécom pour la longue distance passe de 64,6 % en décembre 2001 à 64,5 % en septembre 2002. Les services aux opérateurs (interconnexion des opérateurs nationaux et internationaux) enregistrent une diminution de 18,9 % fin septembre 2002. Cette baisse s’explique, en partie, par les baisses de prix du catalogue d’interconnexion 2002 et l’effet du déploiement des réseaux téléphoniques des opérateurs tiers. Le chiffre d’affaires des services en ligne et de l’accès à Internet diminue de 2,7 %. Cette baisse s’explique par la diminution de 12,8 % du chiffre d’affaires des services en ligne classique (Minitel et Audiotel) et de 7,6 % des communications d’accès Internet à bas débit. Le chiffre d’affaires des services aux entreprises progresse légèrement de 1,1 %. Le chiffre d’affaires des services fixes, voix et données hors de France augmente de 38,4 % par rapport à septembre 2001. L’intégration d’Equant depuis le 1er juillet 2001, la mise en équivalence de Telecom Argentina depuis le 21 décembre 2001 et la consolidation par intégration globale de l’opérateur polonais TP Group depuis le 1er avril 2002 expliquent ce résultat. Equant a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 59,3 % entre septembre 2001 et septembre 2002. Cette forte croissance correspond à la consolidation d’Equant aux côtés de Global One depuis le 1er juillet 2001. En données pro forma, le chiffre d’affaires contributif d’Equant s’établit à 2,2 milliards d’euros (- 6,8 %). Les revenus des services de réseaux, représentant plus de la moitié du chiffre d’affaires global d’Equant, progressent de 1,9 %. TP Group contribue pour 2,3 milliards d’euros (six mois d’activité d’avril à septembre) au chiffre d’affaires des services fixes, voix et données hors de France. L’opérateur polonais compte 10,5 millions de clients en téléphonie fixe fin septembre 2002 (en progression annuelle de 1,8 %) et 4 millions de clients aux services mobiles via sa filiale PTK Centertel, contre 2,3 millions fin septembre 2001 (+ 70,9 % en un an). La part de marché de PTK Centertel est passée de 27,8 % fin 2001 à 31,7 % fin septembre 2002. Par ailleurs, TP Group bénéficie de la forte croissance du marché de l’Internet avec 1,3 million de clients actifs fin septembre 2002. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 30/10/2002)