Après son lancement à Guangzhou et Shanghai, China Mobile est passé par Beijing pour promouvoir ces nouveaux services de téléphonie 3G (basés sur le standard TD-SCDMA). Cette large campagne à pour but d'attirer et convaincre les utilisateurs encore trop frileux des avantages et des offres de ce nouveau service. Il suffit d'acheter une nouvelle carte SIM (env 5 euros) et de choisir un nouveau numéro (commençant par 188) pour pouvoir profiter presque immédiatement des nouveaux services de l'opérateur. 

"Les utilisateurs ont le choix parmi une large gamme de nouveaux services et son utilisation n'entraîne aucun coût supplémentaire" déclare Yang Weigang, le responsable marketing de China Mobile à Pékin. Cependant, changer de numéro semble être un frein important pour ces utilisateurs qui ont encore du mal à être convaincu des avantages de ce nouveau service. Selon l'opérateur, une des raisons de ce manque d'enthousiasme est liée au fait qu'un nombre encore important de téléphones ne sont pas capables de recevoir la 3G, impliquant de ce fait l'achat d'un nouveau combiné. D'après le professeur Lu Yanje de l'Université de la Poste et des Télécommunications, l'année 2009 va encore être une année difficile pour la 3G en Chine. Bien que les opérateurs continuent leur développement sur le réseau et les infrastructures, seule la concurrence dès l'année prochaine des autres opérateurs pourra permettre d'offrir des services vraiment compétitifs et donc de convaincre la population. Rappelons que les deux autres opérateurs qui ont obtenu leur licence en Janvier dernier (China Telecom et China Unicom) n'ont officiellement pas encore lancé leur service. [Via : CCTV] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi