communications téléphoniques à prix réduit. Rappelons qu’Intercall est le spécialiste des cartes prépayées. L’établissement de crédit à la consommation Cofinoga est détenu à 51 % par les Galeries L...

communications téléphoniques à prix réduit. Rappelons qu’Intercall est le spécialiste des cartes prépayées. L’établissement de crédit à la consommation Cofinoga est détenu à 51 % par les Galeries Lafayette, via leur filiale Laser, à 44 % par le Cetelem (Paribas) et 5 % par la BNP. Bien que le projet ne soit pas détaillé, on peut penser que la commercialisation de cette offre pourrait se faire par les enseignes du groupe, Galeries Lafayette et BHV. Toutefois, cette logique d’entreprise n’est pas systématique, puisque Monoprix, autre filiale des Galeries, propose l’offre de Kertel, filiale du groupe Pinault-Printemps-Redoute depuis juillet. Toutefois, d’autres candidats pourraient se laisser séduire par le produit Cofinoga-Intercall.

On se souvient que depuis janvier , associé au belge Belgacom, Auchan propose des tarifs réduits au porteur de sa carte Accord. Cette offre est assortie de la fourniture gratuite d’un Dialer qui compose automatiquement les chiffres nécessaires à l’obtention de la ligne. Quelque 100 000 porteurs de carte (sur 700 000 actifs) ont utilisé au moins une fois ce service, le nombre d’appels quotidiens s’élève à 20 000. Pour vendre cette fois en magasins des cartes internationales prépayées, Auchan négocie à l’heure actuelle avec un autre fournisseur.

Deux autres enseignes font faire de même: alors que Géant (groupe Casino) prépare une offre avec Omnicom, on attend aussi une initiative de Carrefour. De son côté, Kertel introduit progressivement des cartes munies d’un Dialer et travaille sur une offre destinée aux utilisateurs de téléphones portables. Sa clientèle se compose des enseignes de PPR (Fnac, Conforama, La Redoute, dès septembre le Printemps), de Monoprix et des entreprises partenaires du programme de fidélisation Club Avantage (Shell, Casino, Euromaster, Téléciel). Dans les prochains jours, un contrat devrait se signer avec un autre groupe de distribution. En novembre, Kertel lancera une offre de téléphonie résidentielle. (La Tribune - 28/08/1998)